Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Amériques

À Boston, Barack Obama promet de retrouver les auteurs de l'attentat

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/04/2013

À Boston, le président américain Barack Obama a rendu hommage aux victimes de l'attentat perpétré lundi 15 avril lors du marathon de la ville. "Nous vous retrouverons", a-t-il lancé à l'encontre des terroristes.

Barack Obama a rendu hommage à Boston, jeudi 18 avril, aux victimes de l'attentat du 15 avril qui a frappé le marathon de la ville. Le président et son épouse Michelle ont participé à une cérémonie œcuménique en l'honneur des trois morts et quelque 180 blessés, à la cathédrale de la Sainte-Croix de Boston. "Nous vous retrouverons et vous ferez face à la justice", a notamment lancé le président américain aux auteurs de l'attentat.

"S'ils pensent nous intimider (...) ils ont choisi la mauvaise ville"

"S'ils [les terroristes] cherchent intimider, à nous terroriser, à ébranler les valeurs qui font de nous ce que nous sommes en tant qu'Américains, il faut être très clair: ils ont choisi la mauvaise ville", a ajouté le chef de l'État américain. "L'année prochaine, le troisième lundi d'avril, le monde reviendra dans cette merveilleuse ville américaine pour courir mieux que jamais et pour encourager, plus fort que jamais, le 118e marathon de Boston", a-t-il poursuivi, déclenchant une salve d'applaudissements.

"Nous finirons la course"

"Nous avons peut-être momentanément perdu l'équilibre, mais nous allons nous relever, et nous repartirons. Nous finirons la course", a-t-il ajouté.

Du côté de l'enquête, la police a déclaré faire des progrès mais n'a encore arrêté personne. "En dépit des informations disant l'inverse, il n'y a pas eu d'arrestation", avait annoncé mercredi 17 avril la police de Boston après que la chaîne de télévision CNN ait affirmé qu'un suspect avait été arrêté. En revanche, "nous avons l'image d'une personne dont nous pensons que c'est un suspect, a déclaré une source judiciaire sous couvert d'anonymat. Nous cherchons à savoir qui elle est. Cette personne n'est pas en garde à vue et nous ne l'avons pas clairement identifiée."

Le "Boston Globe" avait lui aussi évoqué l'image d'un homme suspect, portant et déposant un sac noir sur le lieu d'une des deux explosions survenues près de la ligne d'arrivée du marathon en plein centre de Boston. Les deux bombes avaient explosé à 12 secondes d'intervalle à une centaine de mètres de distance près de la ligne d'arrivée du célèbre marathon couru cette année par plus de 23 000 personnes.

Première publication : 18/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Attentats de Boston : un suspect repéré mais aucune arrestation

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : les bombes cocottes-minute "ne sont pas l'œuvre d'amateurs"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    À Boston, une "scène du crime complexe" pour les enquêteurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)