Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : les enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Amériques

Lettres empoisonnées à la ricine : un suspect interpellé dans le Mississippi

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/04/2013

Paul Kevin Curtis, un homme de 45 ans soupçonné d'avoir envoyé les lettres contenant de la ricine à trois responsables américains, dont le président Obama, a été arrêté dans l'État du Mississippi. Il clame son innocence.

Les agents du FBI ont arrêté, mercredi 17 avril,  Paul Kevin Curtis, un individu de 45 ans soupçonné d'être à l'origine de l'envoi de lettres contenant de la ricine, a indiqué le département américain de la Justice dans un communiqué. Il a été arrêté à son domicile à Corinth, dans le nord-est du Mississippi, tout près de la frontière avec le Tennessee. Il clame son innocence, ont déclaré son avocat.

Plus tôt dans la journée, la police fédérale avait annoncé l'interception d'une lettre contenant de la ricine adressée à Barack Obama au centre de tri de la Maison Blanche. Un centre qui n'est pas situé dans l'enceinte de la résidence exécutive au cœur de Washington.

La veille, les autorités avaient révélé qu'une première lettre, contenant aussi de la ricine, avait été adressée à Washington au sénateur républicain du Mississippi, Roger Wicker. Une troisième lettre a également été envoyée à un représentant de la justice du Mississippi, où a été arrêté le suspect, a précisé le département de la Justice.

Des lettres signées "KC"

Selon le FBI, les deux lettres envoyées au président américain et au sénateur Roger Wicker présentaient la même formule : "Je suis KC et j'approuve ce message". Les enveloppes étaient frappées du cachet de poste de Memphis, dans le Tennessee, avec la date du 8 avril.

Les enquêteurs ont fait le rapprochement avec un certain Kevin Curtis, imitateur d'Elvis Presley, qui, sur un blog en 2007, s'était plaint de ce que plusieurs concours d'imitation
d'Elvis, organisés dans plusieurs États, soient "truqués, avec des juges et des invités touchant des pots-de-vin". La signature de ce commentaire était la suivante : "Je suis Kevin Curtis et j'approuve ce message".

Aucun lien avec les attentats de Boston

Un peu plus tôt dans la journée de mercredi, la police avait fait évacuer une partie des bureaux du Sénat américain, à Washington DC, après y avoir trouvé plusieurs lettres et un colis - qui se sont finalement révélés sans danger. Un autre bâtiment de la Chambre haute du Congrès reste toutefois toujours fermé au public.

Selon le FBI, ces incidents ne seraient pas en rapport avec le double attentat à la bombe de Boston (Massachusetts) qui a fait trois morts et plus de 170 blessés lundi 15 avril.

Avec dépêches

Première publication : 18/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Un sénateur américain reçoit une lettre empoisonnée

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une lettre contenant de la ricine adressée à Barack Obama

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)