Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Amériques

Attentats de Boston : plus de 9 000 hommes traquent le suspect en fuite

© AFP

Vidéo par Kéthévane GORJESTANI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/04/2013

Djokhar Tsarnaev, soupçonné avec son frère, tué dans la nuit de jeudi à vendredi, d’être l’auteur des attentats de Boston est toujours recherché. Les deux suspects sont d'origine tchétchène. Un policier a été tué lors de la chasse à l'homme.

 

  • Dzhokhar Tsarnaev, un musulman âgé de 19 ans et d'origine tchétchène, soupçonné d’être l’auteur des attentats de Boston qui ont fait trois morts et 180 blessés le 15 avril, est toujours en fuite. Son frère et complice Tamerlan Tsarnaev, 26ans, a été blessé dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d’un échange de coups de feu avec les forces de l’ordre sur le campus de l’Institute of Technology (MIT) de Boston. Il est décédé à l’hôpital. Un policier a également été abattu lors de la course poursuite qui a précédé la fusillade.  
  • Un impressionnant dispositif de sécurité et de recherche, constitué d’environ 9 000 policiers et militaires, aidés de blindés et d’hélicoptères, a été mis en place à Boston et à Watertown, une proche banlieue où ont vécu les deux frères.

  • La ville a été quadrillée et paralysée toute la journée de vendredi pour permettre aux forces de l’ordre de fouiller minutieusement chaque maison. Les habitants ont été priés de rester chez eux. Tous les transports en commun ont été arrêtés, les magasins et écoles ont été fermés et tout survol de la ville a été interdit. La circulation des trains entre New York et Boston a été suspendue.

  • D'origine tchétchène, les frères Tsarnaev avaient immigré en 2003 aux États-Unis, selon leur oncle Ruslan Tsarni. Ils vivaient à Cambridge, dans la banlieue de Boston. Ruslan Tsarni a exhorté son neveu en fuite à "se rendre et à demander pardon aux victimes". Il s’est dit "honteux" à l'idée qu'ils puissent avoir été impliqués dans les attentats.

  • Le secrétaire d'État américain John Kerry s'est refusé à "spéculer" sur le lien que pourrait avoir l'attentat avec les origines tchétchènes des deux suspects. Une prudence partagée par le président tchétchène Ramzan Kadyrov qui a affirmé dans la journée de vendredi que les suspects "avaient forgé leur caractère et leur croyance aux États-Unis". 

Revivez les événements du19 avril sur notre liveblogging :

LIVEBLOGGING

Première publication : 19/04/2013

  • ETATS-UNIS

    Le FBI diffuse les photos de deux suspects dans les attentats de Boston

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    À Boston, Barack Obama promet de retrouver les auteurs de l'attentat

    En savoir plus

  • DIAPORAMA

    En images : les explosions au marathon de Boston

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)