Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

FRANCE

Scandale de la viande de cheval : placé en liquidation judiciaire, Spanghero est à vendre

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/04/2013

L’entreprise Spanghero, empêtrée dans le scandale de la viande de cheval, cherche un nouvel acquéreur, selon son directeur. La société a été mise en liquidation judiciaire par le tribunal de Carcassone (Aude).

Spanghero, l'entreprise de Castelnaudary (Aude) au coeur du scandale de la viande de cheval, a été placée vendredi en liquidation judiciaire, avec la possibilité de poursuivre ses activités pendant trois mois, et est à vendre, a appris l'AFP auprès du tribunal de commerce de Carcassonne et de la direction.

Ces trois mois, qui courent jusqu'au 19 juillet, pourront éventuellement être renouvelés une fois, a indiqué le tribunal, qui a prononcé la liquidation avec poursuite d'activité.

L'entreprise, qui emploie environ 300 salariés, est à vendre, a indiqué à l'AFP son président, Barthélémy Aguerre. La liquidation a pour objet de "favoriser les intérêts des repreneurs sur cette affaire-là", a expliqué M. Aguerre, joint par téléphone.

"Nous pensons que la meilleure solution, c'est de mettre cet outil-là sur le marché pour que d'autres opérateurs rassurent le client", a-t-il dit.

Depuis le scandale, "l'activité ne décolle pas, les clients ne commandent pas, on est à 30 ou 50% de commandes (...) et bien évidemment cela nous pose un problème de trésorerie important", a-t-il souligné.

Spanghero perd 200.000 euros par semaine, a-t-il précisé.

AFP

Première publication : 19/04/2013

  • FRANCE

    Spanghero à nouveau empêtré dans un scandale alimentaire

    En savoir plus

  • AGROALIMENTAIRE

    Du porc décelé dans des produits halal en Norvège et en Grande-Bretagne

    En savoir plus

  • FRANCE

    Scandale de la viande de cheval : Spanghero demande une procédure de sauvegarde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)