Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Volkswagen : sortie de route pour le patriarche Ferdinand Piëch

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France peut-elle faire pression pour éviter l'exécution de Serge Atlaoui ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée : l'absence de stratégie en Europe mise en cause

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide des Arméniens : déni et mémoire se côtoient cent ans après

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

FRANCE

Scandale de la viande de cheval : placé en liquidation judiciaire, Spanghero est à vendre

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/04/2013

L’entreprise Spanghero, empêtrée dans le scandale de la viande de cheval, cherche un nouvel acquéreur, selon son directeur. La société a été mise en liquidation judiciaire par le tribunal de Carcassone (Aude).

Spanghero, l'entreprise de Castelnaudary (Aude) au coeur du scandale de la viande de cheval, a été placée vendredi en liquidation judiciaire, avec la possibilité de poursuivre ses activités pendant trois mois, et est à vendre, a appris l'AFP auprès du tribunal de commerce de Carcassonne et de la direction.

Ces trois mois, qui courent jusqu'au 19 juillet, pourront éventuellement être renouvelés une fois, a indiqué le tribunal, qui a prononcé la liquidation avec poursuite d'activité.

L'entreprise, qui emploie environ 300 salariés, est à vendre, a indiqué à l'AFP son président, Barthélémy Aguerre. La liquidation a pour objet de "favoriser les intérêts des repreneurs sur cette affaire-là", a expliqué M. Aguerre, joint par téléphone.

"Nous pensons que la meilleure solution, c'est de mettre cet outil-là sur le marché pour que d'autres opérateurs rassurent le client", a-t-il dit.

Depuis le scandale, "l'activité ne décolle pas, les clients ne commandent pas, on est à 30 ou 50% de commandes (...) et bien évidemment cela nous pose un problème de trésorerie important", a-t-il souligné.

Spanghero perd 200.000 euros par semaine, a-t-il précisé.

AFP

Première publication : 19/04/2013

  • FRANCE

    Spanghero à nouveau empêtré dans un scandale alimentaire

    En savoir plus

  • AGROALIMENTAIRE

    Du porc décelé dans des produits halal en Norvège et en Grande-Bretagne

    En savoir plus

  • FRANCE

    Scandale de la viande de cheval : Spanghero demande une procédure de sauvegarde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)