Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Amériques

Le deuxième suspect toujours hospitalisé, des questions en suspens

© AFP

Vidéo par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/04/2013

Dzhokhar Tsarnaev, soupçonné d'être - avec son frère - l'auteur de l'attentat de Boston, a été arrêté et hospitalisé vendredi. Les enquêteurs attendent que son état de santé se stabilise pour pouvoir l'interroger.

Les deux suspects neutralisés, les enquêteurs américains cherchent maintenant à comprendre. Quelles sont les raisons qui ont mené les frère Tsarnaev à commettre le double attentat du marathon de Boston, qui a coûté lundi la vie à trois personnes et ravivé le spectre du terrorisme aux États-Unis?

Autre interrogation des enquêteurs : Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev, deux frères

respectivement âgés de 26 et 19 ans, ont-ils agi seuls ou ont-ils bénéficié de complicités à l'intérieur ou à l'extérieur des États-Unis ?

Les deux jeunes gens, qui avaient émigré aux États-Unis il y a une dizaine d'années, sont soupçonnés d'avoir déposé les bombes artisanales faites à partir de cocottes-minutes pleines de clous et de billes d'acier sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston.

Dzhokhar Tsarnaev toujours hospitalisé

Le benjamin, naturalisé américain, a été capturé vendredi soir à la suite d'un échange de tirs avec la police dans la banlieue bostonienne de Watertown où il s'était retranché après avoir été blessé. Il est actuellement hospitalisé sous bonne garde au Centre médical Beth Israël Deaconess de Boston.

Dzhokhar Tsarnaev s'était caché sous la bâche d'un bateau entreposé dans le jardin d'une maison de Watertown. Il a été découvert par le propriétaire, alerté par des traces de sang suspectes dans le jardin, qui a prévenu les forces de l'ordre.

D'après la police, il saignait abondamment et se trouvait dans un état grave au moment de son hospitalisation. Touché à la gorge et à la langue, il ne peut pour le moment répondre aux enquêteurs. "C'est grave [...] Il n'est pas encore en état de parler. Nous avons des millions de questions et elles doivent être élucidées", a déclaré le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick.

Les autorités souhaitaient prononcer son inculpation dès samedi, a-t-on appris de source proche de l'enquête. Le Federal Public Defender Office a fait savoir qu'il demanderait à assurer sa défense, comme c'est généralement le cas pour des justiciables incapables de s'offrir les services d'un avocat.

Vidéo de l'arrestation de Djokhar Tsarnaev filmée depuis un hélicoptère de la police

Marié, père d'un enfant

Le frère aîné, Tamerlan Tsarnaev, un ancien boxeur, a, lui, été tué jeudi lors d'une première fusillade avec les forces de l'ordre. Il était marié à une Américaine, Katherine Russell, dont la famille vit dans un quartier relativement aisé de North Kingstown, dans le Rhode Island, et dont il avait eu un enfant. Le père de la jeune femme est un médecin urgentiste agréé. "Elle a complètement changé de tenue vestimentaire", a déclaré à Reuters une voisine de la famille, parlant de l'épouse de Tamerlan. "Quand elle est partie, c'était une jeune Américaine comme les autres et quand elle est revenue un an après, elle avait changé d'apparence et portait le voile."

"Ils ont agi ensemble et seuls"

Sur CNN, le chef de la police de Watertown, Edward Deveau, a assuré que les deux hommes avaient agi seuls. "D'après l'état de mes connaissances à l'heure où je vous parle, ils ont agi ensemble et seuls", a-t-il dit.

Samedi, plusieurs parlementaires républicains ont invité le président Barack Obama, qui avait évoqué "un acte de terrorisme", à faire en sorte que Dzhokhar Tsarnaev soit jugé en tant qu'"ennemi combattant".

D'après des responsables américains, les deux frères n'ont fait l'objet d'aucune surveillance particulière. Le FBI a toutefois admis vendredi avoir interrogé l'aîné en 2011 à la demande d'un gouvernement étranger non identifié.

Samedi, Reuters a appris de source proche des services de renseignement américains que les autorités russes avaient demandé dès 2011 au FBI d'enquêter sur les agissements de Tamerlan Tsarnaev. "La demande spécifiait qu'elle était fondée sur des informations selon lesquelles le jeune homme était un adepte d'un islam radical et un croyant fervent, qu'il avait complètement changé depuis 2010 alors qu'il s'apprêtait à quitter les États-Unis pour se rendre à l'étranger et à y rejoindre des groupes souterrains non précisés".

Le dossier a été classé faute d'élément attestant d'"une activité terroriste, intérieure ou étrangère", a précisé le FBI dans un communiqué.

La coopération antiterroriste renforcée

Le président russe Vladimir Poutine et Barack Obama ont convenu de renforcer la coopération antiterroriste lors d'un entretien téléphonique consacré à l'attentat de Boston, a annoncé samedi le Kremlin. "Les deux parties ont mis en avant leur intérêt à renforcer la coopération entre les services spéciaux russes et américains dans la lutte contre le terrorisme international", dit-il sans plus de précisions.

La Russie est particulièrement préoccupée par l'activité des groupes séparatistes islamistes dans le Caucase à l'approche des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, en 2014.

Le retour à la normale

Ce week-end, après la capture du dernier des suspects, la vie a commencé à reprendre ses droits dans la région de Boston qui avait été fermée sur ordre des autorités pendant la majeure partie de la journée de vendredi lors de la vaste chasse à l'homme qui a permis de neutraliser Dzhokhar Tsarnaev.

Symboliquement, l'équipe de baseball des Red Sox de Boston a rejoué sur son terrain de Fenway Park pour la première fois depuis l'attentat. Les joueurs, qui affrontaient les City Royals de Kansas, ont rendu un hommage émouvant aux victimes.

Reuters

Première publication : 20/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Attentats de Boston : ce que l'on sait des deux suspects, les frères Tsarnaev

    En savoir plus

  • ATTENTATS DE BOSTON

    Les habitants laissent éclater leur joie après l'arrestation du 2e suspect

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attentats de Boston : plus de 9 000 hommes traquent le suspect en fuite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)