Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Asie - pacifique

Un séisme fait au moins 179 morts dans la province du Sichuan

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2013

Un tremblement de terre de magnitude 6,6 a frappé samedi la province du Sichuan, située dans le sud-ouest du pays. La presse officielle fait état d'au moins 179 morts et de plus de 10 000 blessés.

Des milliers de secouristes étaient à pied d'oeuvre dimanche dans une région du sud-ouest de la Chine frappée la veille par un tremblement de terre de magnitude 6,6 qui a fait au moins 179 morts et plus de 10.000 blessés, selon le dernier bilan rapporté par les médias.

Plus de 24 heures après la forte secousse tellurique qui a détruit des maisons par milliers dans la province du Sichuan, les hôpitaux recevaient encore de nouveaux blessés et le nombre des décès continuait à grimper.

Les pompiers et autres secouristes ont réussi à extraire un total de 91 personnes vivantes des décombres d'édifices effondrés, a annoncé le ministère de la Sécurité publique, cité par l'agence de presse Chine nouvelle.

Des chiens renifleurs spécialisés dans ce type de catastrophe ont été envoyés de la capitale, Pékin, alors que les équipes de secours se déployaient dans les zones rurales reculées, moins facilement accessibles en raison notamment des glissements de terrain provoqués par le séisme.

Le Premier ministre Li Keqiang, qui a pris ses fonctions le mois dernier, était toujours sur place dimanche matin pour superviser les opérations. Les médias officiels l'ont montré en train de prendre une collation, sous une des tentes qui ont été dressées pour abriter les sinistrés.

Le Sichuan, l'une des provinces les plus peuplées de Chine avec 80 millions d'habitants, avait été endeuillé en mai 2008 par un tremblement de terre dévastateur qui avait fait environ 87.000 morts et disparus.

 

AFP

Première publication : 20/04/2013

  • CHINE

    L'armée chinoise se dévoile

    En savoir plus

  • CHINE

    Un premier cas de grippe aviaire signalé à Pékin

    En savoir plus

  • PEINE DE MORT

    Les exécutions ont repris dans plusieurs pays d'Asie en 2012

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)