Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

EUROPE

Les marathoniens de Londres rendent hommage aux victimes de Boston

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/04/2013

Un ruban noir accroché à leur maillot, les marathoniens de Londres ont tenu à rendre hommage dimanche aux victimes des attentats de Boston. Ils ont observé 30 secondes de silence avant de prendre le départ de la course.

C'est sous haute surveillance que les coureurs du marathon de Londres se sont élancés, sous le soleil londonien, dimanche 21 avril, pour l'une des courses les plus prestigieuses au monde. Mais quelques minutes avant le coup d'envoi, les quelque 36 000 marathoniens ont tenu à observer 30 secondes de silence, un ruban noir accroché à leur maillot, en hommage aux victimes de l'attentat de Boston.

"Cette semaine, la famille mondiale du marathon a été choquée et attristée par les événements du marathon de Boston", a déclaré Geoff Wightman, l'un des responsables de l'événement londonien, devant des milliers d'athlètes réunis dans le parc de Greenwich, dans l'est de Londres.

Les marathoniens observent 30 secondes de silence avant de s'elancer


Ce temps de silence est "à la mémoire de nos amis et collègues pour qui un jour de joie s'est transformé en jour de tristesse", a-t-il expliqué. "Montrons ainsi notre respect et notre soutien aux victimes de la tragédie à Boston", a-t-il ajouté, avant que le sifflet retentisse pour marquer ce temps de recueillement.

Environ 40% de policiers supplémentaires ont été mobilisés par rapport à l'année 2012. Toutes les poubelles le long du parcours ont été retirées et des équipes cynophiles ont été déployés un peu partout dans la ville. La police britannique, qui travaille en contact étroit avec le FBI et la police de Boston, avait toutefois souligné qu'il n'y avait "aucun lien connu entre les atrocités commises au marathon de Boston et le marathon de Londres".

"Les policiers auront une présence visible afin de rassurer les gens, ils procèderont à des fouilles entre autres mesures pour garantir que l'événement soit aussi sûr et amusant que d'habitude", avait indiqué le responsable du marathon, Nick Bitel. Une présence policière d'autant plus importante que le prince Harry, 3e dans l'ordre de succession au trône, doit remettre des médailles.

Les spectateurs se sont massés le long des 42,2 km du parcours, qui commence à Greenwich puis serpente le long de la Tamise jusqu'aux abords de Buckingham Palace, après un passage par de nombreux lieux emblématiques de la capitale, comme les gratte-ciels de Canary Wharf, le Tower Bridge, Big Ben et le Parlement, près de l'arrivée sur le Mall.

Par ailleurs, pour chaque coureur qui franchira la ligne, les organisateurs verseront deux livres (2,35 euros) à un fonds d'aide aux victimes des attaques de Boston.

Avec dépêches

Première publication : 21/04/2013

  • TERRORISME

    Les épreuves sportives, cibles privilégiées des terroristes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)