Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Brésil : à la conquête de l'électorat populaire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le duo Pouyanné-Desmaret aux manettes de Total

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'EI : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak, mais à quel prix ?

En savoir plus

DÉBAT

Migrants illégaux : l'impasse à Calais, dans le nord de la France

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile mexicaine réclame la démission du président

En savoir plus

Moyen-orient

L'opposition syrienne dénonce un massacre dans un quartier de Damas

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/04/2013

Des opposants ont signalé un nouveau massacre commis par les forces pro-Assad dans un faubourg de la capitale syrienne, Jdeidet al Fadel. Au moins 85 personnes, dont des femmes et des enfants, auraient été exécutées sommairement.

Les forces gouvernementales et des miliciens fidèles au régime de Bachar al Assad ont tué au moins 85 personnes, notamment des femmes et des enfants, dans un quartier de Damas, Jdeidet al Fadel, théâtre de combats pendant cinq jours, rapportent des opposants dimanche.

Ce "massacre", comme le qualifient les opposants, n'a pas pu être confirmé de source indépendante dans l'immédiat. Le régime Assad interdit à quasiment tous les médias indépendants de travailler en Syrie depuis le début du soulèvement en mars 2011.

Djamal al Golani, membre du Conseil dirigeant de la Révolution, une organisation d'opposants, pense que le bilan pourrait dépasser les 250 morts, pour la plupart tués à bout portant. Il a souligné que les patrouilles de l'armée régulière rendaient difficile la vérification de ces chiffres.

Ces meurtres se sont produits sur plusieurs jours, pendant et après la prise par les forces régulières de ce quartier où se trouvaient jusqu'à 270 rebelles, a ajouté Djamal al Golani.

Cet opposant dit avoir compté 98 cadavres dans les rues et 86 autres dans des cliniques de fortune, où, selon lui, les victimes ont été achevées alors qu'elles gisaient blessées.

Abou Ahmad al Rabi, un activiste dans le quartier voisin de Jdeidet Artouz, a pour sa part déclaré: "Nous avons recensé 85 personnes exécutées sommairement, dont 28 tuées dans une clinique de fortune après l'irruption des forces d'Assad à Jdeidet al Fadel. Nous craignons que les victimes de ce massacre soient bien plus nombreuses."

 

Reuters
 

Première publication : 21/04/2013

  • SYRIE

    Pour Bachar al-Assad, l'Occident paiera cher son soutien à Al-Qaïda

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bachar al-Assad annonce des amnisties à la veille de la fête nationale

    En savoir plus

  • SYRIE

    Raid aérien contre un village kurde dans le nord-est de la Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)