Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

Asie - pacifique

Huit Turcs et un Afghan pris en otage par les Taliban

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/04/2013

Contraint à un atterrissage d’urgence, un hélicoptère d’une organisation turque a été retrouvé vide, dimanche, dans la province du Logar, dans l'est de l'Afghanistan. Selon les autorités afghanes, les neuf passagers ont été capturés par des Taliban.

Les insurgés talibans détiennent au moins neuf personnes, principalement des Turcs, voyageant dans un hélicoptère civil qui a fait un atterrissage d'urgence dans l'est de l'Afghanistan en raison d'une météo défavorable, ont indiqué lundi des responsables locaux.

Dans un communiqué publié sur leur site internet, les talibans, qui exagèrent régulièrement le bilan de leurs actions, ont indiqué de leur côté détenir 11 étrangers appartenant à l'armée américaine, dont deux traducteurs, "capturés vivants et transférés vers la région la plus sûre du pays".

L'hélicoptère a fait un atterrissage d'urgence dimanche soir dans la province du Logar, située dans l'est du pays et au sud de la capitale Kaboul, a dit le numéro deux de la police provinciale, Rais Khan Sadeq.

"Les forces de sécurité ont trouvé l'hélicoptère, mais pas les neuf personnes à bord. Elles ont été capturées par les talibans", a dit à l'AFP ce responsable afghan.

"Les personnes capturées sont un Afghan et huit Turcs", a précisé Din Mohammad Darvish, porte-parole du gouvernement provincial, une information confirmée par d'autres responsables locaux qui avaient fait état plus tôt lundi de neuf Turcs et aucun Afghan enlevés.

Les talibans affirment avoir cerné l'hélicoptère puis l'avoir incendié.

"Les forces étrangères, en se dissociant de l'hélicoptère, tentent de faire passer les prisonniers pour des civils mais leurs dénégations sont vaines car toutes les personnes capturées portent l'uniforme de l'armée américaine", ont-il assuré.

Hamidullah Hamid, le gouverneur du district d'Azra, où l'hélicoptère s'est posé, a confirmé que les neuf personnes à bord avaient été capturées par les talibans. Et des chefs de tribus locaux tentaient lundi de convaincre les insurgés de libérer ces neuf personnes, ont indiqué à l'AFP des sources locales requérant l'anonymat.

"L'ambassade turque (à Kaboul) mène des discussions intensives avec les autorités afghanes pour localiser" les personnes enlevées, a dit à l'AFP une source diplomatique turque.

L'appareil avait décollé de Khost, ville de l'est afghan près de la frontière pakistanaise où ces employés turcs travaillaient à la construction d'une route, en direction de la capitale Kaboul, a ajouté ce responsable.

Un porte-parole du transporteur aérien local Khorasan Cargo Airlines a quant à lui indiqué à l'AFP que sept Turcs, et non huit, étaient à bord de l'hélicoptère de fabrication russe MI-8, ainsi que deux Russes, le pilote et un ingénieur, et un Afghan.

L'hélicoptère s'est posé d'urgence dans le Logar en raison d'une averse intense, a ajouté ce responsable disant ne pas savoir où se trouvaient l'équipage et les passagers de ce vol.

Un porte-parole de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) a confirmé de son côté que cet hélicoptère civil ne faisait pas partie de la flotte de la coalition occidentale.

La Turquie, membre de l'Otan et dont la population est très majoritairement musulmane, dispose d'environ 1.850 soldats en Afghanistan, déployés principalement à Kaboul. Ceux-ci ne participent pas aux combats et sont cantonnés à des missions de patrouille.

AFP

Première publication : 22/04/2013

  • AFGHANISTAN

    Deux otages français retrouvent la liberté

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Kaboul condamne un bombardement meurtrier de l'Otan dans l'est de l'Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un ex-soldat de l’Armée rouge, disparu depuis 33 ans, retrouvé en Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)