Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

Afrique

Violents heurts entre militaires et insurgés islamistes au Nigeria

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/04/2013

Des violences ont éclaté vendredi dans un village du nord-est du Nigeria entre des militaires et des insurgés islamistes réfugiés dans une mosquée. La presse parle de 185 morts, ce que démentent les autorités qui n’ont pas fourni de bilan.

De violents affrontements ont opposé des militaires à des insurgés islamistes dans un village reculé dans le nord-est du Nigeria, mais le bilan de ces violences demeurait encore flou, ont indiqué des responsables lundi.

Les affrontements ont éclaté vendredi dans le village de pêcheurs de Baga sur le lac Tchad, laissant des dizaines de maisons incendiées, selon un responsable nigérian qui s'est rendu sur les lieux dimanche accompagné du gouverneur régional Kashim Shettima.

Ces violences ont éclaté lorsque des soldats ont encerclé une mosquée où des islamistes se seraient réfugiés, selon des habitants.

Le porte-parole militaire de l'Etat de Borno (nord-est) Sagir Musa a déclaré à l'AFP que certaines informations de presse faisant état de la mort d'environ 180 personnes au cours de ces violences étaient "extrêmement exagérées".

Malgré les traces de violents combats dans le village, des responsables nigérians n'étaient pas en mesure d'indiquer combien de personnes ont été tuées dans ces violences.

"Il pourrait y avoir eu des victimes, mais il est insensé de dire que 185 personnes ont été tuées", a déclaré le porte-parole militaire interrogé sur des informations évoquant ce bilan.

"Sur mon honneur d'officier, je peux dire que rien de tel ne s'est produit", a déclaré le porte-parole militaire, se refusant à donner davantage de précisions.

Les forces de sécurité nigérianes minimisent généralement le nombre des victimes dans ses affrontements avec le groupe islamiste radical Boko Haram - basé dans l'Etat de Borno -, qui a déjà fait des milliers de morts.

Le ressentiment est fort envers les soldats nigérians dans certaines communautés et des habitants ont parfois tendance à exagérer le nombre de personnes tuées tout en accusant des militaires de tuer sans discernement des civils au cours de leurs opérations.

Les attaques de Boko Haram dans le centre et le nord du Nigeria, et leur répression par l'armée, ont fait au moins 3.000 morts depuis 2009.

Boko Haram affirme combattre pour la création d'un Etat islamiste dans le nord du Nigeria, à majorité musulmane, mais ses revendications ont fréquemment varié.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, avec 160 millions d'habitants, et premier producteur de pétrole du continent, est divisé entre le Nord, à majorité musulmane, et le Sud, principalement chrétien.

AFP

Première publication : 22/04/2013

  • NIGERIA

    Attentats meurtriers dans une gare routière nigériane

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Attentat meurtrier contre une église dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)