Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

FRANCE

Municipales 2014 : Rachida Dati ne briguera pas la mairie de Paris

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/04/2013

L'ex-garde des Sceaux, Rachida Dati, a annoncé ce mardi qu'elle renonçait à se présenter à la primaire UMP en vue des municipales à Paris en 2014, regrettant que Nathalie Kosciusko-Morizet ait "déjà été choisie par les médias et le système".

L'ex-ministre Rachida Dati a annoncé mardi dans une interview au Point qu'elle retirait sa candidature à la primaire UMP à Paris en vue des municipales dans la capitale en 2014.

"Que l'UMP désigne NKM (Nathalie Kosciusko-Morizet) et commençons la campagne municipale maintenant ! Elle a déjà été choisie par les médias et le système, la réalité est celle-là, même si je le regrette pour les autres candidats", explique la maire UMP du VIIe arrondissement de Paris, en ajoutant: "Dans ce contexte, je retire ma candidature".

Elle relève que "le plus dur n'est pas de gagner la primaire, mais de rassembler son camp pour gagner Paris".

L'ex-garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy (2007-2009) estime que la députée de l'Essonne a levé, "à (ses) yeux" les doutes sur sa volonté de s'impliquer à Paris, mais elle ajoute qu'aux "yeux des Parisiens, tout reste à faire".

"Chacun doit bien réfléchir à ce que vivent aujourd'hui les Français, je n'oublie pas que Jean-Marie Le Pen a été élu du XXe arrondissement au moment où la gauche précipitait le pays dans la crise au début des années 80".

Rachida Dati conseille à NKM pour "compenser son défaut d'implantation" dans la capitale d'avoir "un acte de courage", en allant "dans un arrondissement où se joue en partie notre victoire, par exemple le XIIe arrondissement".

Comme on lui fait remarquer que Mme Kosciusko-Morizet souhaitait sa présence à la primaire "afin de lui apporter de la crédibilité", Mme Dati répond: "Je suis flattée que NKM ait besoin de moi pour asseoir sa crédibilité à Paris, mais gagner la mairie est plus important que de petites histoires d'appareil".

Elle assure qu'elle participera "ardemment à la campagne" et que son "implication sera totale sur le terrain". "Ma crédibilité et ma notoriété seront au service de mon camp", assure Mme Dati.

Questionnée sur sa propre candidature à sa réélection dans le VIIe arrondissement où elle pourrait devoir affronter des listes dissidentes, Rachida Dati réplique que "ceux qui mènent les dissidences ne servent que les intérêts des socialistes". "Ce ne sont que des aventures personnelles", selon elle.

AFP

Première publication : 23/04/2013

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    Rachida Dati renonce à se présenter contre François Fillon à Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)