Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

Amériques

Piraté, le compte Twitter d'AP annonce des explosions à la Maison Blanche

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/04/2013

Des hackers ont piraté le compte Twitter de l'agence de presse américaine AP et publié un faux message annonçant des explosions à la Maison Blanche. Le piratage, revendiqué par l'Armée électronique syrienne, a semé la panique à Wall Street.

"Deux explosions à la Maison Blanche, Barack Obama est blessé". C'est ce qu'on pouvait lire sur le compte Twitter piraté de l'agence de presse américaine AP (Associated Press), mardi soir. Un piratage qui a provoqué de nombreux retweets et la suspension jusqu'à nouvel ordre du compte aux 1,9 million d'abonnés.

Le porte-parole de la Maison blanche Jay Carney est rapidement intervenu pour dire que le président Barack Obama se portait bien. AP a précisé de son côté que des hackers avaient tenté à plusieurs reprises de dérober les mots de passe de journalistes de l'agence.

Revendication de l'Armée électronique syrienne

Le piratage a été revendiqué sur Twitter par la Syrian Electronic Army ("Armée électronique syrienne", SEA), qui a déjà piraté plusieurs comptes de médias internationaux, dont l'Agence France-Presse (AFP) en février dernier. La SEA, qui affirme soutenir le régime syrien de Bachar al-Assad, avait publié plusieurs photos et documents sur le compte, avant que ce dernier ne soit suspendu.

La publication a brièvement fait chuter la Bourse de New York - l'indice Dow Jones a perdu 130 points en l'espace de quelques minutes -  et bondir les emprunts d'État américains, valeur refuge traditionnelle des investisseurs.

Samedi, les comptes des émissions "60 Minutes" et "48 Hours" de CBS News sur les réseaux sociaux ont été piratés.

Avec dépêches

Première publication : 23/04/2013

  • INTERNET

    Des groupes de hackers menacent "d'effacer Israël d’Internet"

    En savoir plus

  • INTERNET

    Étrange dialogue entre les Observateurs et "l'armée électronique syrienne"

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    France 24 attaquée par "l'armée électronique syrienne"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)