Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

FRANCE

Mariage pour tous : trois députés UMP sanctionnés après un incident de séance

© Twitter

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/04/2013

Trois députés UMP ont reçu un "rappel à l’ordre" par le bureau de l'Assemblée nationale. Dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 avril, en plein débat sur le mariage pour tous, ils avaient failli en venir aux mains dans l'Hémicycle.

L’incident de séance avait marqué les esprits. Le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, avait annoncé qu’il demanderait des sanctions. Ce mercredi, le bureau de l’Assemblée nationale a décidé à l’unanimité de sanctionner trois députés UMP pour l’altercation qui a eu lieu dans l’Hémicycle dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 avril.

Les faits

Dans la nuit de jeudi 18 à vendredi 19 avril, à la fin du débat sur le mariage homosexuel, plusieurs députés UMP étaient descendus en bas de l'Hémicycle, furieux de la mimique ironique d'un fonctionnaire du ministère de la Justice, qui siégeait au banc du gouvernement derrière la Garde des sceaux, Christiane Taubira. Tandis que les députés UMP hurlaient "dehors, dehors", et que les huissiers s'interposaient, des coups auraient été échangés.

Yves Albarello, Daniel Fasquelle et Marc Le Fur, se voient infliger un "rappel à l'ordre", sanction la plus légère prévue par le règlement de l'Assemblée et qui n'implique aucune pénalité financière. Claude Bartolone avait dans un premier temps évoqué la possibilité d’un "rappel à l'ordre avec inscription au procès-verbal", qui signifie la privation pendant un mois du quart de l’indemnité parlementaire (environ 1 400 euros).

Le bureau, qui comprend 22 membres représentant tous les groupes politiques de l'Assemblée, a aussi décidé d'envoyer une lettre au ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies, "demandant aux membres du gouvernement de faire également preuve de retenue dans l'Hémicycle". En outre, une déclaration "rappelant les députés à veiller à leur comportement dans l'Hémicycle", sera lue le 14 mai prochain, à l'ouverture de la séance des questions au gouvernement.

Le règlement de l'Assemblée prévoit une gamme de sanctions contre les députés : le simple rappel à l'ordre, le rappel à l'ordre avec inscription au procès-verbal, la censure (privation de la moitié de l'indemnité pendant un mois) et la censure avec exclusion temporaire du Palais Bourbon (et une privation partielle de l'indemnité pendant deux mois).

Avec dépêches

Première publication : 24/04/2013

  • FRANCE

    Le projet de loi sur le mariage gay définitivement adopté à l'Assemblée nationale

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le mariage pour tous peut-il être retoqué par le Conseil constitutionnel ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Mariage pour tous : Claude Bartolone reçoit des menaces de mort

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)