Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

MODE

Jean-Marc Loubier, sacs et souliers

En savoir plus

FOCUS

Bosnie-Herzégovine : les "plénums citoyens" vont-ils passer à l'heure du printemps ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Orchestre national de Barbès : le collectif survolté joue sa "Dame de coeur"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Naufrage du ferry sud-coréen : le capitaine recherché

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

SPORT

Bayern Munich - FC Barcelone : la leçon allemande

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/04/2013

Le Bayern Munich, grâce notamment à un doublé de Thomas Müller, a infligé une correction au Barça, s'imposant 4 à 0 à l'Allianz Arena en demi-finale aller de la Ligue des champions. Le club allemand prend ainsi une sérieuse option sur la finale.

En humiliant mardi 23 avril le FC Barcelone 4-0 à l'Allianz Arena, le Bayern Munich a fait apparaître au grand jour les failles des Catalans. Le Barça, tenu en échec deux fois de suite par le Paris Saint-Germain au tour précédent de la Ligue des champions, a souvent eu la possession du ballon, comme ils en ont l'habitude, mais cette domination a été stérile face à des Allemands redoutables de maîtrise.

Les Bavarois ont donné pendant 90 minutes une impression de puissance sous les yeux de 68 000 spectateurs tout acquis à leur cause et se sont offert le luxe d'humilier une formation du Barça peu habituée à ce genre de camouflets.

Les buts de Bayern Munich - FC Barcelone (4-0)

Ce sang-froid a payé par quatre fois, sur un doublé de Thomas Müller (25e, 82e), un but de Mario Gomez (49e) et un autre d'Arjen Robben (73e).

Les Allemands ont ainsi lavé l'affront du 4-0 infligé par le Barça en quarts de finale aller de la même compétition il y a quatre ans.

Ce faisant, le Bayern a confirmé le sentiment laissé par ses derniers matchs de Bundesliga, notamment deux 6-1 d'affilée contre Wolfsburg et Hanovre 96.

Messi fantômatique

Côté Blaurana, on comptait beaucoup sur la titularisation de Lionel Messi. Mais, privé de ballons, le quadruple Ballon d'or a longtemps promené son fantôme, souvent au petit trot, parfois la tête basse.

Car la belle mécanique barcelonaise a tourné un peu à vide, faute de réussir à rentrer dans la moitié de terrain allemande et encore moins dans la surface de réparation adverse.

Franck Ribéry et ses coéquipiers ont eu beaucoup moins de mal à venir inquiéter leurs vis-à-vis. Pour preuve, dès la deuxième minute de jeu, le Néerlandais Arjen Robben est allé tester les réflexes du gardien Victor Valdés.

A la 25e minute, le Barça n'a pas réussi à se sortir d'un mauvais pas sur un corner. Le ballon a fini dans les pieds d'Arjen Robben côté droit, puis sur la tête de Dante, puis sur celle de Thomas Müller, puis dans les filets (25e, 1-0). Le Bayern a ensuite continué à jouer sur ses qualités et le Barça a continué à tergiverser balle au pied.

Doublé de Müller

Juste après la pause, les coéquipiers de Lionel Messi ont une nouvelle fois payé leurs faiblesses sur coups de pied arrêtés face aux grands gabarits du Bayern. Sur un nouveau corner, tiré cette fois par Arjen Robben, Thomas Müller a remis de la tête pour Mario Gomez, lequel a repris le ballon à bout portant en position de hors-jeu (49e, 2-0).

Dès lors, la défaite a tourné à la déroute pour les Catalans qui ont failli encaisser un but de Franck Ribéry à la 55e minute de jeu. Mais le Français a trop croisé sa frappe. Et comme si le score n'était pas suffisamment lourd, Arjen Robben, toujours intenable et de plus en plus souriant à mesure que les minutes s'écoulaient, a marqué après une faute bavaroise non sifflée par l'arbitre (73e, 3-0), puis Thomas Müller a doublé son compteur personnel (82e, 4-0).

Titre national en poche et qualifié pour la finale de la Coupe d'Allemagne, le Bayern poursuit donc avec brio sa route vers une troisième finale de C1 en quatre ans, avec le rêve de s'imposer enfin pour réaliser le premier triplé outre-Rhin.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 24/04/2013

  • FOOTBALL - LIGUE DES CHAMPIONS

    Le Bayern Munich étrille le FC Barcelone

    En savoir plus

  • FOOTBALL - LIGUE DES CHAMPIONS

    Borussia Dortmund – Real Madrid, retrouvailles explosives

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)