Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'ex-rebelle Ntaganda maintient son innocence à la veille de son procès à la CPI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rentrée scolaire : le premier jour d'école se raconte sur Twitter

En savoir plus

FOCUS

De la Macédoine à la Hongrie : le périple des migrants vers l’Europe occidentale

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les milles et une vies d’Eric-Emmanuel Schmitt

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Faut-il revenir sur les 35 heures en France ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Refugees Welcome" : des citoyens s'organisent pour aider les réfugiés

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le ralentissement de l'activité s'accentue en Chine

En savoir plus

EUROPE

Plus d'un quart des Espagnols sont au chômage, un seuil historique

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/04/2013

Plongée dans la récession et soumise à un effort de rigueur sans précédent, l'Espagne compte plus de six millions de chômeurs, soit 27,16 % des actifs. Par rapport au trimestre précédent, le nombre de chômeurs a augmenté de 237 400.

L'Espagne, pour la première fois de son histoire, compte plus de 6 millions de chômeurs soit 27,2% des actifs au premier trimestre. Les plus jeunes sont les plus touchés, avec 57,22% de chômeurs parmi les 16-24 ans, contre 55,13% au trimestre précédent. "Ces chiffres sont pires que prévu et illustrent la gravité de la situation économique en Espagne ainsi que le décalage choquant entre l'économie réelle et la finance", a commenté José Luis Martinez, responsable de la stratégie de la banque Citi à Madrid.

La publication de ces statistiques interviennent en plein débat au niveau européen sur la pertinence des politiques d'austérité mises en œuvre à travers le continent pour tenter d'assainir les comptes publics de nombreux pays plongés dans la récession. Parmi les pays de l'Union européenne, le taux de chômage en Espagne se situe à peine derrière celui de la Grèce, le plus fort de la région, qui atteignait 27,2% en janvier.

A la fin décembre, l'Espagne affichait un taux de chômage de 26,02 % et sur le dernier trimestre de 2012, le nombre de chômeurs avait progressé de 187 300. Le nombre de sans-emploi a donc continué à augmenter fortement entre janvier et mars, malgré les assurances données par le chef du gouvernement conservateur, Mariano Rajoy, selon qui la hausse au premier trimestre devait être "la plus faible de ces dernières années".

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 25/04/2013

  • UNION EUROPÉENNE

    Économie : Bruxelles s'inquiète de déséquilibres "excessifs" en Espagne et en Slovénie

    En savoir plus

  • CRISE ÉCONOMIQUE

    Le taux de chômage dans la zone euro atteint un niveau record

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)