Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Amériques

Djokhar Tsarnaev quitte l'hôpital pour rejoindre la prison

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/04/2013

Le coupable présumé des attentats de Boston, Djokhar Tsarnaev, a été transféré vendredi d’un hôpital à une prison du Massachusetts. Il encourt la peine de mort.

Djokhar Tsarnaev, le principal suspect de l'attentat de Boston, a été transféré, vendredi 26 avril, de l'hôpital où il se trouvait à un centre pénitentiaire médicalisé du Massachusetts, a annoncé un porte-parole des forces de l'ordre à la chaîne de télévision CNN.

Après avoir été grièvement blessé dans une course-poursuite avec la police il y a une semaine, l'Américain d'origine tchétchène de 19 ans avait été hospitalisé au centre fédéral médical Devens, à 65 kilomètres de Boston.

New York était visée

La veille de son transfert, le maire de New York avait révélé que Djokhar Tsarnaev et son frère aîné, Tamerlan, tué dans une fusillade avec la police la semaine dernière, prévoyaient de commettre un attentat à New York. "New York était leur prochaine cible", a déclaré Michael Bloomberg, précisant que les frères visaient Times Square et "avaient la capacité" de commettre un nouvel attentat.

C'est en interrogeant le suspect que les enquêteurs ont découvert ce plan, a précisé le commissaire divisionnaire Ray Kelly.

Inculpé après l'attentat du marathon de Boston qui a fait trois morts et 264 blessés le 15 avril, Djokhar Tsarnaev encourt la peine de mort.

Avec dépêches
 

Première publication : 26/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : les frères Tsarnaev voulaient aussi attaquer New York

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : le casse-tête de l'indemnisation des victimes

    En savoir plus

  • ATTENTATS DE BOSTON

    La CIA et le FBI ont-ils sous-estimé la dangerosité des frères Tsarnaev ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)