Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

Afrique

Émission spéciale : le Mali, du Nord au Sud

Vidéo par FRANCE 24

Texte par François PICARD

Dernière modification : 26/04/2013

Alors que la France commence son désengagement du Mali, quelle est la situation sur le terrain ? Où en est la réconciliation du pays ? FRANCE 24 vous propose une émission spéciale au Mali pour tenter de répondre à ces questions.

Il n’y a pas que les économistes qui aiment faire des prévisions. Au Mali, il est difficile de trouver quiconque qui n’ait prévu la crise que traverse le pays, depuis le putsch militaire de mars 2012 jusqu’à la scission du Nord, aux mains des séparatistes touareg et des djihadistes.

En revanche, l’intervention militaire française semble avoir pris tout le monde de court. Une bonne surprise, disent les habitants de Gao, qui se souviennent que les islamistes armés s’étaient préparés pour une bataille sur le terrain, pas aux bombardements aériens.

Il est également difficile de trouver un politicien, à Bamako, qui ait un regard critique sur l’intervention française. L’opposant Oumar Mariko, par exemple, a beau dénoncer, par téléphone une "seconde colonisation" au sujet de l’opération Serval, il ne souhaite pas pour autant en parler face aux caméras de FRANCE 24. Tous ceux qui ont soutenu le coup d’État de mars 2012 et ont rechigné à toute intervention extérieure dans le pays pour reconquérir le Nord, font aujourd’hui profil bas.

Deuxième partie de l'émission spéciale au Mali

Première publication : 26/04/2013

  • MALI

    L'ONU décide l'envoi de 12 600 Casques bleus au Mali

    En savoir plus

  • MALI

    "Au sol, c'est aux habitants de l'Azawad de lutter contre les terroristes au Nord-Mali"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Mali : l'Assemblée nationale vote la prolongation de l'opération Serval

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)