Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Culture

La famille Pinault va restituer deux bronzes rares à la Chine

© FRANCOIS GUILLOT / AFP | L'un des bronzes, lors de la vente aux enchères de 2009

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/04/2013

Deux bronzes impériaux provenant du pillage du Palais d'été de Pékin, en 1860, avaient créé une vive polémique lors de leur mise aux enchères à Paris, en 2009. La famille Pinault, propriétaire des deux œuvres, a décidé de les restituer à la Chine.

En 1860, le Palais d’Eté de Pékin était pillé par une expédition militaire franco-britannique. Un siècle et demi plus tard, des pièces vont être restituées à la Chine : deux têtes d’animaux en bronze de l’époque de l’empereur Qianlong (1736-1795). En 2009, lors de la mise aux enchères de ces pièces à l'occasion de la dispersion de la collection d’art Yves Saint Laurent-Pierre Bergé à Paris, l'affaire était devenue un sujet de contentieux entre Paris et Pékin.

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

La Chine avait engagé une action en justice contre la maison d'enchères Christie's pour l'empêcher de proposer les pièces à la vente. En vain. La tête de rat et la tête de lapin avaient été adjugées pour 14 millions d'euros chacune à un acheteur anonyme.

Signe d'amitié envers Pékin

Le mois suivant, coup d'éclat : l’acheteur s'était identifié publiquement comme Cai Mingchao, expert auprès du Fonds des trésors nationaux, fondation de droit privé chargée de racheter à l'étranger les œuvres d'art chinoises. Il avait annoncé que le prix de la vente ne serait pas réglé.

La famille Pinault avait depuis racheté ces deux pièces pour un montant qui n'a pas été révélé. Elle a annoncé  vendredi vouloir restituer les deux têtes d’animaux à Pékin en signe d’amitié. Le PDG du groupe PPR, François-Henri Pinault, a annoncé ce geste au président chinois Xi Jinping lors du dîner d'État donné jeudi à Pékin à l'occasion de la visite de François Hollande. Le PDG de PPR fait partie de la délégation d'une soixantaine de patrons qui accompagne François Hollande pour sa première visite en Chine.

FRANCE 24 avec dépêches

 

Première publication : 26/04/2013

  • FRANCE

    La vente controversée des masques hopis rapporte plus de 900 000 euros

    En savoir plus

  • ART

    Le Louvre préempte un buste de Bouchardon adjugé pour 3,75 millions d'euros

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les devoirs d'anglais de Napoléon adjugés 325 000 euros à un musée parisien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)