Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

Culture

Un tribunal annule la condamnation pour blasphème du pianiste turc Fazil Say

© DR | Photo de Fazil Say sur son site internet.

Texte par Priscille LAFITTE

Dernière modification : 26/04/2013

Un tribunal d'Istanbul a annulé la condamnation à 10 mois de prison avec sursis du pianiste turc Fazil Say, jugé pour insultes envers l'islam. Un nouveau procès devra trancher ultérieurement sur le fond de l'affaire.

Un tribunal d’Istanbul a annulé la peine de prison prononcée à l’encontre du pianiste turc Fazil Say le 15 avril dernier, d'après l'agence de presse Anatolie.

Le tribunal avait condamné le pianiste à dix mois de prison avec sursis, peine qui serait suspendue si, dans les cinq années à venir, le pianiste âgé de 43 ans ne proférait pas de nouvelles "insultes [contre les] valeurs religieuses d'une partie de la population". Saisie en appel par les avocats du pianiste, la 28e Cour criminelle d’Istanbul a estimé, ce vendredi, que la décision du précédent tribunal souffrait de vices de procédure sur les conditions de cette période probatoire et a prononcé l'annulation de la peine.

Cette décision judiciaire ouvre la voie à un nouveau procès au cours duquel l’affaire sera à nouveau tranchée sur le fond.

Malaise en Turquie

Fazil Say est poursuivi à la suite d'une plainte déposée par trois citoyens turcs pour avoir repris sur Twitter des vers du poète persan du XIe siècle Omar Khayyam - réputé pour son épicurisme bien éloigné des dogmes de l’islam rigoriste - et pour avoir raillé un imam lors de son appel à la prière à Istanbul.

Il s'était ému de sa condamnation, y voyant une dérive du pouvoir islamiste en Turquie. "Davantage que pour ma personne, cette condamnation, alors que je n'ai commis aucun crime, est inquiétante pour la liberté de convictions et d'expression en Turquie", a-t-il notamment déclaré à l'issue de son procès, le 15 avril.

Le vice-Premier ministre du gouvernement islamo-conservateur au pouvoir en Turquie depuis 2002, Bülent Arinç, avait approuvé le jugement, estimant que "si vous insultez les croyances des autres, cela requiert une sanction pénale".

Première publication : 26/04/2013

  • TURQUIE

    Le pianiste turc Fazil Say condamné pour blasphème envers l'islam

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Le pianiste turc Fazil Say, athée militant, comparaît pour blasphème

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)