Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

  • Les Algériens de France : un vote courtisé

    En savoir plus

  • Finale de la Coupe du Roi : FC Barcelone-Real Madrid en direct

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

Amériques

Lettres empoisonnées à la ricine : un professeur d'arts martiaux arrêté

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/04/2013

Un professeur d'arts martiaux de 41 ans a été arrêté, samedi, et placé en détention à Tupelo, dans le Mississippi, dans le cadre de l'enquête sur les trois courriers empoisonnés à la ricine, dont l'un envoyé au président Barack Obama.

Les agents fédéraux américains ont arrêté samedi un professeur d'arts martiaux dans le cadre de l'enquête sur l'envoi de lettres empoisonnées au président Barack Obama et à deux autres personnalités américaines.

Everett Dutschke, âgé de 41 ans, a été placé en détention sans incident à Tupelo, dans le Mississippi, où il réside, a déclaré le chef de la police de la ville, Tony Carleton.

L'homme était surveillé depuis la veille et les policiers ont procédé à son arrestation dans la nuit. Des agents du FBI, de la police du Capitole et d'une unité antiterroriste de la Garde nationale du Mississippi avaient perquisitionné mardi et mercredi au domicile de Dutschke et dans les anciens locaux d'un club d'arts martiaux qu'il dirigeait.

Le parquet a levé mardi ses charges à l'encontre d'un autre homme, Paul Kevin Curtis, un temps soupçonné dans l'envoi de ces lettres.

Les trois courriers, dont deux au moins contenaient des traces de ricine, un poison violent, ont été envoyés mi-avril à la Maison blanche, au sénateur républicain du Mississippi Roger Wicker et à une magistrate du même Etat, Sadie Holland.

Reuters

Première publication : 27/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Lettres empoisonnées à la ricine : un suspect interpellé dans le Mississippi

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une lettre contenant de la ricine adressée à Barack Obama

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)