Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Gaza : l'ONU tente de formaliser une trêve fragile

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

Amériques

Lettres empoisonnées à la ricine : un professeur d'arts martiaux arrêté

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/04/2013

Un professeur d'arts martiaux de 41 ans a été arrêté, samedi, et placé en détention à Tupelo, dans le Mississippi, dans le cadre de l'enquête sur les trois courriers empoisonnés à la ricine, dont l'un envoyé au président Barack Obama.

Les agents fédéraux américains ont arrêté samedi un professeur d'arts martiaux dans le cadre de l'enquête sur l'envoi de lettres empoisonnées au président Barack Obama et à deux autres personnalités américaines.

Everett Dutschke, âgé de 41 ans, a été placé en détention sans incident à Tupelo, dans le Mississippi, où il réside, a déclaré le chef de la police de la ville, Tony Carleton.

L'homme était surveillé depuis la veille et les policiers ont procédé à son arrestation dans la nuit. Des agents du FBI, de la police du Capitole et d'une unité antiterroriste de la Garde nationale du Mississippi avaient perquisitionné mardi et mercredi au domicile de Dutschke et dans les anciens locaux d'un club d'arts martiaux qu'il dirigeait.

Le parquet a levé mardi ses charges à l'encontre d'un autre homme, Paul Kevin Curtis, un temps soupçonné dans l'envoi de ces lettres.

Les trois courriers, dont deux au moins contenaient des traces de ricine, un poison violent, ont été envoyés mi-avril à la Maison blanche, au sénateur républicain du Mississippi Roger Wicker et à une magistrate du même Etat, Sadie Holland.

Reuters

Première publication : 27/04/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Lettres empoisonnées à la ricine : un suspect interpellé dans le Mississippi

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une lettre contenant de la ricine adressée à Barack Obama

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)