Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

FRANCE

Ayrault s'en prend à ses ministres trop portés sur l'anglais

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/04/2013

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a envoyé à ses ministres une circulaire pour leur demander d'utiliser des termes français plutôt qu'anglais. En cause : la nouvelle filière industrielle lancée par Arnaud Montebourg et baptisée "Silver economy".

Le 25 avril, les ministres ont reçu une circulaire du chef du gouvernement Jean-Marc Ayrault ayant pour objet l'usage de l'anglais dans la langue française. Le texte du Premier ministre arrive au lendemain du lancement, le 24 avril, de la "Silver Economy" par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et la ministre chargée des Personnes âgées Michèle Delaunay. 

Derrière les mots anglais se cache une nouvelle filière qui "regroupe toutes les entreprises agissant pour et/ou avec les personnes âgées", selon les deux ministres. "Silver Economy" est donc une référence aux cheveux grisonnants des personnes âgées. L’objectif du gouvernement est de tirer profit du vieillissement de la population : en France, les personnes âgées de 60 ans et plus, au nombre de 15 millions aujourd'hui, seront 20 millions en 2030. Une expression anglaise pour un projet bien français donc."Le terme anglais nous semble le mieux approprié pour un secteur qui entend se développer à l'exportation", a justifié un collaborateur ministériel cité par "Le Figaro".

Une explication qui ne satisfait pas Jean-Marc Ayrault . Dans la circulaire adressée dès le lendemain, le Premier ministre rappelle que selon la Constitution, "la langue de la République est le français". Il y estime par ailleurs que le français "est à même d'exprimer toutes les réalités contemporaines et de désigner les innovations qui ne cessent de voir le jour dans les sciences et les techniques".  Une critique à peine voilée de l’initiative d’Arnaud Montebourg, avec lequel Jean-Marc Ayrault n'en est pas à son premier désaccord.
 

Première publication : 29/04/2013

  • FRANCOPHONIE

    "Trop d'anglicismes sont entrés dans la vie courante des Français"

    En savoir plus

  • SUISSE

    La Francophonie malmenée sur le continent européen

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    François Hollande attendu au tournant du Sommet de la francophonie de Kinshasa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)