Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Attaque d'Ottawa : Stephen Harper caché dans un placard

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tempête au Parti socialiste : "PS, cela ne veut pas dire PlayStation"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

UE : la tension monte sur les budgets

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa: histoire d'une photo

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 30/04/2013

Pays-Bas : la monarchie contestée

Aujourd’hui sur le net, des internautes néerlandais contestent la monarchie constitutionnelle dans le pays. Jimmy McMillan annonce sa candidature à la mairie de New-York avec un morceau de rap. Et un site propose une enchère pour boire un café avec le patron d’Apple.

Pays-Bas : la monarchie contestée

Sur Facebook, plus de 1 000 personnes ont annoncé leur intention de se réunir ce mardi à Amsterdam pour protester contre la monarchie néerlandaise. Un rassemblement organisé à l’occasion de l’abdication officielle de la reine Beatrix et le couronnement de son fils Willem Alexander.

Ces dernières semaines, plusieurs groupes anti-monarchistes sont en effet montés au créneau pour exiger la fin de la royauté. Sur son site web, l’organisation « Nous sommes en 2013 » dit ainsi espérer que le nouveau roi sera le dernier à accéder au trône, et appelle à un référendum pour abolir la monarchie constitutionnelle et instaurer une république aux Pays-Bas.

Un objectif que poursuit également NRG, un autre groupe anti-monarchiste qui, en attendant, souhaite réduire le train de vie de la famille royale. Ses responsables ont récemment lancé une pétition sur Internet pour demander la réduction du salaire du souverain et le faire passer des 850 000 euros par an actuels à 150 000 euros. Un texte qui revendique à ce jour plus de 20 000 signatures.

Dans le cadre d’une autre pétition en ligne, 40 000 internautes ont quant à eux affirmé vouloir renoncer à leur citoyenneté pour protester contre la « Chanson du roi ». Ce morceau, interprété par une cinquantaine d’artistes locaux, a en effet été composé pour devenir l’hymne du couronnement du nouveau monarque mais s’est heurté à de nombreuses critiques qui lui reprochaient ses paroles trop élogieuses envers la couronne. Des griefs qui ont poussé les autorités locales à envisager momentanément sa déprogrammation avant que celles-ci ne décident finalement d’en faire usage pour la cérémonie.

 

Jimmy McMillan, l’étonnant candidat à la mairie de New York

Jimmy McMillan, un vétéran de la guerre au Vietnam qui s’était fait connaître alors qu’il était candidat au poste de gouverneur de l’Etat de New York en 2010 grâce à son look atypique et son slogan « the rent is too damn high », « le loyer est beaucoup trop élevé » en français, est de retour sur le devant de la scène politique. L’homme à la barbe blanche très fournie a en effet annoncé la semaine dernière qu’il briguait le poste de maire de New York dont l’élection se déroulera en novembre prochain.

Mais McMillan n’étant pas un homme politique comme les autres, c’est de manière particulièrement étonnante qu’il a décidé de faire la promotion de sa candidature dans la course à la mairie de la « grosse pomme » puisqu’il a choisi de réaliser, comme on peut le voir ici, un clip de rap pour s’adresser aux électeurs. Une vidéo dans laquelle l’homme de 66 ans commence par dénoncer le bilan de l’actuel maire new-yorkais Michael Bloomberg avant de revenir sur son sujet préféré : le montant exorbitant des loyers dans la ville. Un problème qui sera sa priorité une fois élu et qu’il promet donc de régler au plus vite…

Une candidature que ses partisans sont invités à soutenir sur la Toile en relayant le clip de rap réalisé pour l’occasion mais aussi en faisant usage de son slogan comme mots-clés sur les réseaux sociaux pour faire connaître son programme au plus grand nombre. Des supporters qui peuvent également participer au financement de la campagne de l’étonnant candidat en achetant des t-shirts de son parti, des figurines à l’effigie de Mcmillan ou encore le cd de sa fameuse chanson sur ce site dédié.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

L’ancien président des Etats-Unis, Bill Clinton, dispose depuis mercredi dernier d’un compte officiel sur Twitter. Un compte tout simplement baptisé @billclinton sur lequel l’ex-chef d’Etat a, pour le moment, seulement publié une poignée de messages pour souligner le côté pratique du site de microblogging et qui rencontre d’ores et déjà un franc succès puisque plus de 500 000 internautes s’y sont abonnés en moins d’une semaine. Une arrivée loin d’être passée inaperçue sur Twitter donc qui constitue d’ailleurs une première pour un ancien président américain, Bill Clinton étant le seul ancien occupant de la Maison-Blanche à être présent sur le réseau social.

 

Boire un café avec Tim Cook, le patron d’Apple

Le site Charitybuzz organise actuellement une enchère en ligne un peu particulière puisqu’il propose de payer pour boire un café avec le patron d’Apple, Tim Cook. Valable pour deux personnes, ce moment privilégié en compagnie d’un des hommes les plus influents de la planète durera entre 30 minutes et une heure. Une enchère qui prendra fin le 14 mai et qui rencontre déjà un succès incroyable sur la Toile, certains étant prêts à débourser plus de 600 000 dollars pour s’offrir une rencontre inoubliable avec le PDG de la firme à la pomme. Une somme colossale destinée à être reversée à une association américaine de défense des droits de l’Homme.

 

Vidéo du jour

Les superhéros des comics américains ont beau disposer de pouvoirs extraordinaires, ils n’en restent pas moins des êtres humains ayant besoin d’amour comme en atteste cette vidéo très amusante qui circule actuellement en ligne et qui met en scène plusieurs personnages de BD très célèbres en train de s’adonner à une session de « speed dating ». Des héros comme Spider Man, Thor ou encore Robin, le fidèle compagnon de Batman qui évoquent leurs difficultés à faire des rencontres sérieuses et qui prouvent que sous leurs armures, il y a souvent un cœur solitaire qui ne cherche qu’à être séduit.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/10/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

Au sommaire de cette édition : les internautes sud-africains réagissent à la condamnation d’Oscar Pistorius; aux Etats-Unis, une fête dégénère en émeute dans le New Hampshire; et...

En savoir plus

23/10/2014 Réseaux sociaux

La Toile mexicaine réclame la démission du président

Au sommaire de cette édition : au Mexique, les internautes réclament la démission de leur président; des jouets inspirés de la série « Breaking Bad » provoquent la polémique aux...

En savoir plus

21/10/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

Au sommaire de cette édition : des costumes "Ebola" commercialisés pour Halloween choquent la Toile américaine; le "donut selfie" est la nouvelle tendance en vogue sur les...

En savoir plus

18/10/2014 Réseaux sociaux

Data centers : un coût énergétique trop élevé

Depuis deux ans, des habitants de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris, vivent avec un data center en face de chez eux. Ils sont inquiets car ce bâtiment, qui héberge des...

En savoir plus

20/10/2014 Réseaux sociaux

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

Au sommaire de cette édition : des Africains dénoncent la stigmatisation dont ils sont victimes face à Ebola; un mannequin de vitrine suscite la polémique en Nouvelle-Zélande; et...

En savoir plus