Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Moyen-orient

Damas : le Premier ministre syrien sort indemne d'un attentat

© Photo AFP

Vidéo par Noémie ROCHE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/04/2013

Le Premier ministre syrien, Waël al-Halaqi, a été visé par un attentat, ce lundi, dans un quartier ultra-sécurisé de Damas, rapporte la télévision officielle syrienne. Il en est sorti indemne, mais son chauffeur a été tué, selon l'OSDH.

Le Premier ministre syrien a échappé lundi matin à un attentat dans le quartier de Mazzé, au centre-ouest de Damas. Waël al-Halaqi est sorti indemne d’une attaque contre le convoi dans lequel il circulait, rapporte la télévision officielle Al-Ikhbariya, mais l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) indique que son garde du corps a été tué.

"Un deuxième garde du corps et le chauffeur se trouvent dans un état critique", a

précisé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. "L'explosion semble avoir été télécommandée", a-t-il précisé.

L’AFP indique que son photographe sur place a vu plusieurs véhicules calcinés, dont un autobus, et plusieurs autres voitures garées aux vitres brisées. Les services de sécurité ont bouclé le secteur.

"Je marchais dans la rue quand, soudain, une explosion très forte s'est produite, et j'ai vu une voiture brûler et des gens courir. J'ai entendu le bruit de vitres voler en éclats, a raconté un jeune homme à l'AFP. Je me suis hâté de me mettre à l'abri car je craignais qu'une autre explosion n'ait lieu."

Un quartier ultra-sécurisé

L’attentat a eu lieu près d'un jardin public et d'une école dans le quartier ultra-sécurisé de Mazzé, qui abrite de nombreuses ambassades, des bâtiments gouvernementaux et des sièges des services de renseignement et où résident de nombreux responsables politiques.

Waël al-Halaqi avait été nommé le 9 août 2012, après la défection de son prédécesseur Riad Hijab, qui protestait contre la répression sanglante par le régime de la révolte déclenchée en mars 2011.

Le dernier attentat à Damas remontait au 9 avril dernier. Il avait fait au moins 15 morts, selon les médias officiels. Il s'agissait de la première attaque du genre en plein centre de la capitale. Le régime avait alors accusé des "terroristes", terme par lequel les autorités syriennes désignent les rebelles aidés dans leur combat contre l'armée par des djihadistes qui ont revendiqué de nombreux attentats-suicides, en particulier à Damas.

"L'attentat n'a pas été revendiqué"

Avec dépêches
 

Première publication : 29/04/2013

  • INTERVIEW

    Jean-Pierre Estival : "Ce qui se déroule en Syrie est une guerre de religion"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Londres et Washington de plus en plus convaincus de l'usage d'armes chimiques en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Victime des combats, le minaret de la Grande mosquée d'Alep s'effrondre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)