Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

FRANCE

L'Élysée vend une partie de ses bouteilles de vin

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/04/2013

L’Élysée vend aux enchères quelque 1 200 bouteilles, soit un dixième de la cave présidentielle. Et comme il n'y a pas de petites économies, au-delà des 250 000 euros jugés nécessaires à l'opération, les profits seront reversés au budget de l'État.

Le Palais de l'Elysée vendra aux enchères une partie de sa cave  les 30 et 31 mai à l'Hôtel Drouot de Paris. Parmi les bouteilles mises en vente : des Petrus 1990 estimés à 2 200 euros pièce, mais aussi des crus plus modestes à partir de 15 euros. Au total, ce sont près de 1 200 bouteilles qui quitteront l'Élysée, soit un dixième de la cave présidentielle française.

"Ce n'est pas pour être un président normal", a dit François Hollande, selon son entourage, expliquant qu'il s'agissait simplement de gérer la cave présidentielle. Le produit de la vente servira en effet à de nouveaux achats. Mais au-delà des 250 000 euros jugés nécessaires à l'opération, les profits seront reversés au budget de l'État.

La sélection préparée par Virginie Routis, chef sommelière du Palais de l'Elysée, est dominée par le Bordelais et la Bourgogne, mais comprend aussi des vins de Loire, d'Alsace, du sud-ouest ou encore de la vallée du Rhône.

"Des vins liés à l'histoire de la Ve République"

Les bouteilles dont l'Élysée souhaite se séparer sont isolées ou en quantité insuffisante pour être servies à des réceptions. L'organisation de cette vente a été décidée dans un souci de renouvellement de la cave élyséenne, notamment vers des vins plus modestes. "Ce sont des vins qui ont figuré à la table présidentielle pour des dîners ou des réceptions, indique un représentant de l'hôtel des ventes. Certains ont participé à des événements liés à l'histoire de la Ve République."

C'est la première fois qu'un président décide de vendre aux enchères une partie de la cave de l'Élysée. Mais d'autres institutions françaises l'ont déjà fait. En janvier dernier, la municipalité socialiste de Dijon a ainsi récolté 151 620 euros en vendant aux enchères la moitié de sa cave à vin, soit 3 500 bouteilles de Bourgogne, pour financer le service d'action sociale de la ville.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 30/04/2013

  • ÉCONOMIE

    Un géant de l'agroalimentaire chinois fait alliance avec un négociant en Bordeaux

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les vins et spiritueux français battent des records à l'export

    En savoir plus

  • CHINE

    Le vin français, dernière victime de la contrefaçon chinoise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)