Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

#ActuElles

En finir avec les violences faites aux femmes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le président Ouattara exige des militaires un retour au calme

En savoir plus

Economie

Arnaud Montebourg refuse que Yahoo! mette la main sur Dailymotion

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/05/2013

Selon le "Wall Street Journal", Yahoo! a renoncé à racheter 75 % de Dailymotion, filiale de France Télécom-Orange. Le ministre du Redressement productif s'est opposé à ce que l'un des fleurons de l'Internet français soit vendu au groupe américain.

Yahoo! ne mangera pas Dailymotion. Tel en a décidé le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg. À en croire le "Wall Street Journal", le géant américain a renoncé à acquérir une participation majoritaire dans le site de vidéos en ligne français en raison de l'opposition du gouvernement.

Des négociations étaient pourtant en cours depuis des mois visant à un rachat par Yahoo! de 75 % de Dailymotion, propriété de France Télécom-Orange. Mais le 12 avril, le directeur financier de France Télécom, Gervais Pelissier, et le numéro deux de Yahoo!, Henrique de Castro, avaient rendez-vous dans le bureau d'Arnaud Montebourg, à Bercy.

"Vous ne savez pas ce que vous faites"

"Je ne vous laisserai pas vendre l'une des meilleures start-up françaises", a alors dit le ministre à Gervais Pelissier en haussant la voix, croit savoir le "Wall Street Journal". "Vous ne savez pas ce que vous faites", aurait-il ajouté.

Pour Bercy, il n'était pas question que la société californienne acquière plus de 50 % de Dailymotion, l'un des rares succès de l'industrie numérique française. D'autant plus que l'État, qui détient 27 % de France Télécom-Orange, avait déjà déboursé 7,5 millions d'euros pour venir en aide à Dailymotion en 2009, par le biais du Fonds stratégique d'investissement (FSI).

Dans un communiqué diffusé le 30 avril, Arnaud Montebourg a confirmé qu'"à ce stade", Yahoo! et France Télécom n'ont pu aboutir à la conclusion d'un accord "satisfaisant pour l'ensemble des parties". "Le ministre a exprimé son souhait qu’un partenariat entre Yahoo! et Orange soit construit sur une base équilibrée, mutuellement bénéfique pour les deux entreprises", précise le texte.

L'image de la France

Pour le "Wall Street Journal", l'échec des négociations concernant la vente de Dailymotion risque de "dégrader l'image de la France auprès des investisseurs et des hommes d'affaires étrangers".

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a pourtant réaffirmé le 30 avril son objectif "d’attirer davantage les investissements étrangers sur le territoire national, en particulier ceux des entreprises américaines". "Le ministère du Redressement productif reste attaché à créer les conditions optimales du développement international de Dailymotion", a-t-il également indiqué.

Fondé en 2005, Dailymotion est devenu l'un des sites de vidéos les plus populaires sur Internet, même si la plateforme française ne joue pas sur le même terrain que le géant YouTube en terme de moyens et d'audience (112 millions de visiteurs uniques par mois en janvier 2013 pour Dailymotion contre un milliard pour YouTube, selon l'institut ComScore). Selon le quotidien "Le Monde", Orange serait convaincu que sa filiale a besoin d'un partenaire américain pour continuer à se développer.

Le rachat de 75 % de Dailymotion, une opération évaluée à quelque 228 millions d'euros, aurait aussi été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo! Marissa Mayer, arrivée il y a 10 mois .

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 01/05/2013

  • CES-2013

    Le made in France techno se porte bien à Las Vegas

    En savoir plus

  • FRANCE

    La presse étrangère stupéfaite après les propos de Montebourg envers Mittal

    En savoir plus

  • INTERNET

    Marissa Mayer, "geek" en chef chez Google, prend les rênes de Yahoo!

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)