Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

Economie

Arnaud Montebourg refuse que Yahoo! mette la main sur Dailymotion

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/05/2013

Selon le "Wall Street Journal", Yahoo! a renoncé à racheter 75 % de Dailymotion, filiale de France Télécom-Orange. Le ministre du Redressement productif s'est opposé à ce que l'un des fleurons de l'Internet français soit vendu au groupe américain.

Yahoo! ne mangera pas Dailymotion. Tel en a décidé le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg. À en croire le "Wall Street Journal", le géant américain a renoncé à acquérir une participation majoritaire dans le site de vidéos en ligne français en raison de l'opposition du gouvernement.

Des négociations étaient pourtant en cours depuis des mois visant à un rachat par Yahoo! de 75 % de Dailymotion, propriété de France Télécom-Orange. Mais le 12 avril, le directeur financier de France Télécom, Gervais Pelissier, et le numéro deux de Yahoo!, Henrique de Castro, avaient rendez-vous dans le bureau d'Arnaud Montebourg, à Bercy.

"Vous ne savez pas ce que vous faites"

"Je ne vous laisserai pas vendre l'une des meilleures start-up françaises", a alors dit le ministre à Gervais Pelissier en haussant la voix, croit savoir le "Wall Street Journal". "Vous ne savez pas ce que vous faites", aurait-il ajouté.

Pour Bercy, il n'était pas question que la société californienne acquière plus de 50 % de Dailymotion, l'un des rares succès de l'industrie numérique française. D'autant plus que l'État, qui détient 27 % de France Télécom-Orange, avait déjà déboursé 7,5 millions d'euros pour venir en aide à Dailymotion en 2009, par le biais du Fonds stratégique d'investissement (FSI).

Dans un communiqué diffusé le 30 avril, Arnaud Montebourg a confirmé qu'"à ce stade", Yahoo! et France Télécom n'ont pu aboutir à la conclusion d'un accord "satisfaisant pour l'ensemble des parties". "Le ministre a exprimé son souhait qu’un partenariat entre Yahoo! et Orange soit construit sur une base équilibrée, mutuellement bénéfique pour les deux entreprises", précise le texte.

L'image de la France

Pour le "Wall Street Journal", l'échec des négociations concernant la vente de Dailymotion risque de "dégrader l'image de la France auprès des investisseurs et des hommes d'affaires étrangers".

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a pourtant réaffirmé le 30 avril son objectif "d’attirer davantage les investissements étrangers sur le territoire national, en particulier ceux des entreprises américaines". "Le ministère du Redressement productif reste attaché à créer les conditions optimales du développement international de Dailymotion", a-t-il également indiqué.

Fondé en 2005, Dailymotion est devenu l'un des sites de vidéos les plus populaires sur Internet, même si la plateforme française ne joue pas sur le même terrain que le géant YouTube en terme de moyens et d'audience (112 millions de visiteurs uniques par mois en janvier 2013 pour Dailymotion contre un milliard pour YouTube, selon l'institut ComScore). Selon le quotidien "Le Monde", Orange serait convaincu que sa filiale a besoin d'un partenaire américain pour continuer à se développer.

Le rachat de 75 % de Dailymotion, une opération évaluée à quelque 228 millions d'euros, aurait aussi été la plus importante acquisition réalisée par la nouvelle directrice générale de Yahoo! Marissa Mayer, arrivée il y a 10 mois .

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 01/05/2013

  • CES-2013

    Le made in France techno se porte bien à Las Vegas

    En savoir plus

  • FRANCE

    La presse étrangère stupéfaite après les propos de Montebourg envers Mittal

    En savoir plus

  • INTERNET

    Marissa Mayer, "geek" en chef chez Google, prend les rênes de Yahoo!

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)