Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

Amériques

Attentat de Boston : trois nouveaux suspects accusés d'entrave à la justice

© AFP

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/05/2013

La police a arrêté trois autres suspects dans l'affaire de l'attentat de Boston. Inculpés d'entrave à la justice, les étudiants sont accusés d'avoir fait disparaître des preuves appartenant à Djokhar Tsarnaev et ont été maintenus en détention.

Trois nouveaux suspects ont été arrêtés, mercredi 1er mai, dans le cadre de l'enquête sur les attaques qui ont fait trois morts sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston, le 15 avril. Inculpés d'entrave à la justice, ces trois jeunes d'une vingtaine d'années n'auraient toutefois pas participé à la préparation du double attentat.

Ils ont comparu brièvement mercredi après-midi devant une juge fédérale à Boston (Massachusetts, nord-est) et ont été maintenus en détention.

Deux de ces trois hommes sont originaires du Kazakhstan. Azamat Tajaiakov et Dias Kadirbaiev, âgés de 19 ans, sont des étudiants et des amis de Djokhar Tsarnaev, le plus jeune des deux frères tchétchènes qui sont jusqu'ici les seuls auteurs présumés des attaques. Blessé lors de son arrestation, Djokhar Tsarnaev est actuellement détenu dans une prison médicalisée.
 
"Azamat Tajaiakov et Dias Kadirbaiev sont accusés d'avoir fait disparaître des preuves appartenant à Djokhar Tsarnaev, et notamment un ordinateur portable et un sac à dos remplis de feux d'artifice", explique Stanislas de Saint-Hyppolite, le correspondant de FRANCE 24 à Washington.
 
Le troisième homme, un citoyen américain, est aussi un ami de Djokhar Tsarnaev. Robert Philipos a été inculpé pour fausses déclarations aux enquêteurs.
 
Selon l'acte d'accusation, les trois jeunes hommes se sont rendus dans la chambre universitaire de Djokhar Tsarnaev le 18 avril au soir, après que le FBI a rendu publiques des photos des deux suspects du double attentat. Ils y ont trouvé un sac à dos qui contenait des feux d'artifice vidés de leur poudre.
 
L'un des suspects a menti à trois reprises
 
"Kadyrbayev a su, quand il a vu les feux d'artifice vides, que Tsarnaev était impliqué dans l'attentat du marathon. Il a décidé d'enlever le sac à dos de la chambre, afin d'aider son ami Tsarnaev à éviter les problèmes, affirme l'acte d'accusation. Il a aussi décidé de prendre l'ordinateur portable de Tsarnaev." Ils auraient ensuité jeté ces affaires dans une poubelle.
 
Azamat Tajaiakov et Dias Kadirbaievse risquent jusqu'à cinq ans de prison et une amende de 250 000 dollars. L'avocat de Dias Kadirbaiev a toutefois déclaré que son client n'était "pas une cible" dans l'enquête, qu'il coopérait pleinement avec les enquêteurs et "voulait rentrer au Kazakhstan".
 
Robert Philipos est lui accusé d'avoir menti à trois reprises aux enquêteurs, affirmant que les trois amis n'étaient jamais passés chez Djokhar Tsarnaev. Il encourt une peine de huit ans de prison maximum et de 250 000 dollars d'amende.
 
Les deux étudiants du Kazakhstan seront entendus au cours d’une audience prévue le 14 mai. Robert Phillipos sera lui entendu lundi par la justice.
 
L'arrestation de ces trois hommes a été annoncée mercredi 1er mai sur le compte Twitter de la police de Boston. L'enquête sur le double attentat, qui a également fait 264 blessés, n'avait jusqu'alors débouché que sur l'arrestation de Djokhar Tsarnaev, le 19 avril, tandis que son frère Tamerlan avait été tué la veille dans une fusillade avec les forces de l'ordre.
 
FRANCE 24 avec dépêches

 

Première publication : 01/05/2013

  • ATTENTAT DE BOSTON

    Djokhar Tsarnaev quitte l'hôpital pour rejoindre la prison

    En savoir plus

  • ATTENTATS DE BOSTON

    La CIA et le FBI ont-ils sous-estimé la dangerosité des frères Tsarnaev ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)