Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Amériques

Attentat de Boston : trois nouveaux suspects accusés d'entrave à la justice

© AFP

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/05/2013

La police a arrêté trois autres suspects dans l'affaire de l'attentat de Boston. Inculpés d'entrave à la justice, les étudiants sont accusés d'avoir fait disparaître des preuves appartenant à Djokhar Tsarnaev et ont été maintenus en détention.

Trois nouveaux suspects ont été arrêtés, mercredi 1er mai, dans le cadre de l'enquête sur les attaques qui ont fait trois morts sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston, le 15 avril. Inculpés d'entrave à la justice, ces trois jeunes d'une vingtaine d'années n'auraient toutefois pas participé à la préparation du double attentat.

Ils ont comparu brièvement mercredi après-midi devant une juge fédérale à Boston (Massachusetts, nord-est) et ont été maintenus en détention.

Deux de ces trois hommes sont originaires du Kazakhstan. Azamat Tajaiakov et Dias Kadirbaiev, âgés de 19 ans, sont des étudiants et des amis de Djokhar Tsarnaev, le plus jeune des deux frères tchétchènes qui sont jusqu'ici les seuls auteurs présumés des attaques. Blessé lors de son arrestation, Djokhar Tsarnaev est actuellement détenu dans une prison médicalisée.
 
"Azamat Tajaiakov et Dias Kadirbaiev sont accusés d'avoir fait disparaître des preuves appartenant à Djokhar Tsarnaev, et notamment un ordinateur portable et un sac à dos remplis de feux d'artifice", explique Stanislas de Saint-Hyppolite, le correspondant de FRANCE 24 à Washington.
 
Le troisième homme, un citoyen américain, est aussi un ami de Djokhar Tsarnaev. Robert Philipos a été inculpé pour fausses déclarations aux enquêteurs.
 
Selon l'acte d'accusation, les trois jeunes hommes se sont rendus dans la chambre universitaire de Djokhar Tsarnaev le 18 avril au soir, après que le FBI a rendu publiques des photos des deux suspects du double attentat. Ils y ont trouvé un sac à dos qui contenait des feux d'artifice vidés de leur poudre.
 
L'un des suspects a menti à trois reprises
 
"Kadyrbayev a su, quand il a vu les feux d'artifice vides, que Tsarnaev était impliqué dans l'attentat du marathon. Il a décidé d'enlever le sac à dos de la chambre, afin d'aider son ami Tsarnaev à éviter les problèmes, affirme l'acte d'accusation. Il a aussi décidé de prendre l'ordinateur portable de Tsarnaev." Ils auraient ensuité jeté ces affaires dans une poubelle.
 
Azamat Tajaiakov et Dias Kadirbaievse risquent jusqu'à cinq ans de prison et une amende de 250 000 dollars. L'avocat de Dias Kadirbaiev a toutefois déclaré que son client n'était "pas une cible" dans l'enquête, qu'il coopérait pleinement avec les enquêteurs et "voulait rentrer au Kazakhstan".
 
Robert Philipos est lui accusé d'avoir menti à trois reprises aux enquêteurs, affirmant que les trois amis n'étaient jamais passés chez Djokhar Tsarnaev. Il encourt une peine de huit ans de prison maximum et de 250 000 dollars d'amende.
 
Les deux étudiants du Kazakhstan seront entendus au cours d’une audience prévue le 14 mai. Robert Phillipos sera lui entendu lundi par la justice.
 
L'arrestation de ces trois hommes a été annoncée mercredi 1er mai sur le compte Twitter de la police de Boston. L'enquête sur le double attentat, qui a également fait 264 blessés, n'avait jusqu'alors débouché que sur l'arrestation de Djokhar Tsarnaev, le 19 avril, tandis que son frère Tamerlan avait été tué la veille dans une fusillade avec les forces de l'ordre.
 
FRANCE 24 avec dépêches

 

Première publication : 01/05/2013

  • ATTENTAT DE BOSTON

    Djokhar Tsarnaev quitte l'hôpital pour rejoindre la prison

    En savoir plus

  • ATTENTATS DE BOSTON

    La CIA et le FBI ont-ils sous-estimé la dangerosité des frères Tsarnaev ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)