Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le Premier ministre promet des mesures pour répondre aux enseignants grévistes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rodin en majesté au Grand Palais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Keep calm et carry on"

En savoir plus

FOCUS

L'Inde, paradis des startups

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Londres frappée au coeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marine Le Pen au Tchad

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : la piste du "terrorisme islamiste" privilégiée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Sage-femme" : Catherine Deneuve et Catherine Frot se découvrent

En savoir plus

FACE À FACE

Affaire Le Roux : une démission pour l'exemple ?

En savoir plus

Afrique

Traque des djihadistes : la situation est "sous contrôle", selon l'armée

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/05/2013

L’armée tunisienne a affirmé jeudi contrôler la situation près de la frontière, où une traque est menée pour débusquer deux groupes djihadistes. Ces mouvements extrémistes se sont considérablement renforcés ces dernières années dans la région.

Alors que la traque de deux groupes armés djihadistes se poursuivait jeudi 2 mai près de la frontière algérienne, l'armée tunisienne a assuré que la situation était "sous contrôle", se refusant à fournir plus d’informations "pour des raisons de sécurité".

"C'est une région difficile et le ratissage se poursuit", a déclaré le colonel Mokhtar Ben Naceur, représentant du ministère de la Défense, à l'antenne de la radio Mosaïque FM.

Les forces tunisiennes ont affirmé traquer deux groupes "terroristes" à la frontière algérienne, dont l'un a miné le Mont Chaambi, près de la ville de Kasserine, dans le centre-ouest tunisien. Dans cette zone, aucun affrontement direct n’a eu lieu avec les djihadistes, selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur. La région a été entièrement bouclée, a constaté un journaliste de l'AFP, et aucune information n'a filtré du terrain.

Le ministère de l'Intérieur a par ailleurs indiqué qu'une seconde opération était en cours plus au nord, dans la région du Kef, contre un autre groupe armé, mais tout en refusant d'apporter la moindre précision.

Selon ce même ministère, les combattants encore traqués seraient une vingtaine au maximum dans le mont Chaambi, une source sécuritaire a pour sa part confié mercredi à l'AFP qu'ils étaient une cinquantaine de militants bien armés et aguerris.


Afficher La région de Chaambi (Tunisie) sur une carte plus grande

Avec dépêches
 

Première publication : 02/05/2013

  • TUNISIE

    L'armée tunisienne traque des djihadistes à la frontière algérienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)