Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

Economie

Réduction des déficits : Bruxelles ouvre la porte à un délai supplémentaire pour la France

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/05/2013

Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a affirmé qu'il serait "raisonnable d'étendre" à 2015, au lieu de 2013, la date limite fixée à la France pour ramener son déficit public sous la barre des 3 %.

La Commission européenne a annoncé, ce vendredi, qu’il était plus raisonnable d’accorder à la France un délai supplémentaire de deux ans pour ramener son déficit public sous la barre des 3 %.

"Considérant la situation économique, il peut être raisonnable d'étendre la date limite de deux ans et de corriger le déficit excessif au plus tard d'ici 2015 en France", a déclaré le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, lors d'une conférence de presse après la publication des nouvelles prévisions économiques de la Commission européenne.

Alors que le gouvernement français prévoit d’établir son déficit public à 3,7 % du PIB cette année, puis de le faire revenir à 2,9 % dès l’an prochain, la Commission juge au contraire qu’il devrait être de 3,9 % en 2013 et monter à 4,2 % en 2014.

Face à cette divergence de chiffres, Olli Rehn juge que les prévisions du gouvernement français sont ainsi "excessivement optimistes". Le commissaire a également précisé que, "pour ramener le déficit sous les 3 %, des efforts beaucoup plus importants et urgents sont nécessaires".

Avec dépêches

Première publication : 03/05/2013

  • FRANCE

    Égalité salariale : des entreprises frappées pour la première fois au portefeuille

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'ombre économique de Berlin plane sur la visite en Chine de François Hollande

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)