Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: "tout va bien madame la marquise"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : début de l'exhumation de Sankara et 12 de ses compagnons d'armes tués en 1987

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

Amériques

L’appel d’un député français à Obama sur Facebook : "Fermez Guantanamo !"

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/05/2013

Un député français, Jean-Jacques Candelier, a posté sur sa page Facebook une lettre à destination de l’ambassade américaine incitant Barack Obama à fermer la prison de Guantanamo.

Comment contacter le président de la première puissance mondiale quand on n’a pas accès au fameux "téléphone rouge" des chefs d’État ? Le député du Nord, Jean-Jacques Candelier, a trouvé la parade en postant sur sa page Facebook une lettre destinée à l’ambassade des États-Unis exhortant le président Barack Obama à fermer la prison de Guantanamo.

Le parlementaire communiste, qui est aussi vice-président de la Commission parlementaire de la défense nationale et des forces armées, propose ainsi que le président des États-Unis "passe outre" l’opposition de ses lointains confrères du Congrès américain.

Jean-Jacques Candelier s’appuie ainsi sur les propres mots de Barack Obama, qui avait déclaré, le 30 avril dernier, qu’il n’était "pas nécessaire de maintenir Guantanamo ouverte pour préserver la sécurité des États-Unis".

La grève de la faim lancée par une centaine de prisonniers de Guantanmo au début de l'année a rappelé au public américain la promesse de Barack Obama, en 2008, de fermer cette prison militaire symbole de l’ère Bush.

"Pourquoi le président se retranche derrière le Congrès alors même qu’il a, selon des juristes, la prérogative de passer outre ?", se demande ainsi le député français.

Une requête audacieuse qui a cependant peu de chance d’être entendue, Barack Obama ne faisant pas partie des 245 abonnés à la page Facebook de Jean-Jacques Candelier.
 

Première publication : 03/05/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Fermer Guantanamo, l'impossible promesse de Barack Obama

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La grève de la faim se durcit à Guantanamo

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Heurts à Guantanamo entre des gardes et des détenus en grève de la faim

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)