Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Des compagnies américaines et européennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l'Australien Mick Rogers vainqueur dans les Pyrénées, Pinot sur le podium

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

EUROPE

L'âge de départ à la retraite augmente d'un an pour les Portugais

© AFP | Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/05/2013

Nouvelle cure d'austérité pour les Portugais : le Premier ministre a annoncé ce vendredi le report de l'âge de départ à la retraite à 66 ans ainsi que la réduction du nombre de fonctionnaires. Des mesures censées satisfaire les créanciers du pays.

Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho a annoncé vendredi une série de nouvelles mesures d'austérité pour réduire les dépenses publiques de façon permanente, afin de satisfaire aux exigences des créanciers internationaux du Portugal.

Dans un discours à la nation, le chef du gouvernement de centre droit a annoncé notamment le report de l'âge du départ à la retraite à taux plein de 65 à 66 ans et un projet de contribution spéciale sur les pensions de retraite qui épargnera les plus modestes.

M. Passos Coelho a également affirmé son intention d'allonger le temps de travail des fonctionnaires de 35 aux 40 heures en vigueur dans le secteur privé. Le gouvernement souhaite aussi le départ volontaire de quelque 30.000 fonctionnaires dans ce pays qui en compte près de 700.000.

"Les mesures que je viens d'annoncer représentent, dans leur ensemble, environ 4,8 milliards d'euros à l'horizon 2015", a-t-il précisé.

"Hésiter maintenant porterait un coup à la crédibilité que nous avons déjà reconquise", a souligné le Premier ministre, affirmant que ces mesures visaient à éviter un deuxième plan de sauvetage financier.

En mai 2011, le Portugal s'est engagé à mettre en oeuvre un programme de rigueur et de réformes exigeant sur trois ans, en échange d'un prêt de 78 milliards d'euros accordé par l'Union européenne et le Fonds monétaire international.

L'adoption de ces mesures est nécessaire pour que le Portugal obtienne une nouvelle tranche d'aide de deux milliards d'euros de ses bailleurs de fonds, représentés par la "troïka" UE-BCE-FMI.

Le gouvernement avait déjà présenté les grandes lignes de son plan, précisant en particulier qu'il entendait réaliser 4,7 milliards d'euros d'économies entre 2014 et 2016. Il entend également remplacer les mesures d'un montant de 1,3 milliard d'euros rejetées début avril par la Cour constitutionnelle.

"Nous n'allons pas augmenter les impôts pour corriger le problème budgétaire découlant de la décision de la Cour constitutionnelle", a assuré M. Passos Coelho, avant de conclure que "le chemin doit passer par la réduction structurelle des dépenses publiques".

Les plans d'austérité successifs adoptés jusqu'ici ont plongé l'économie portugaise dans la récession et poussé le chômage à des taux record, suscitant un fort mécontentement populaire et un isolement croissant de la coalition au pouvoir depuis deux ans.
 

AFP

Première publication : 03/05/2013

  • PORTUGAL - REPORTAGE

    Les jeunes en quête d'oasis dans le désert économique portugais

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    Le Parlement portugais approuve le budget de rigueur pour 2013

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    Lisbonne va poursuivre ses mesures d'austérité en 2013

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)