Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

  • L’UE adopte une nouvelle salve de sanctions contre la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le bilan de l'effondrement d'un immeuble à Dacca atteint 540 morts

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/05/2013

Le bilan de l'effondrement d'un immeuble qui abritait des ateliers de confection, le 24 avril à Dacca, a de nouveau été revu à la hausse. Une quinzaine de corps ont encore été découverts dans les décombres.

Le bilan de l'effondrement d'un immeuble au Bangladesh a atteint 540 morts, a annoncé samedi l'armée après la découverte de nouveaux corps dans la nuit.

Une quinzaine de corps ont été récupérés dans les décombres de l'immeuble qui abritait quatre ateliers de confection et s'est effondré le 24 avril, provoquant la pire catastrophe industrielle dans ce pays pauvre, deuxième exportateur mondial de textile après la Chine.

"Le bilan des morts s'élève désormais à 540", a annoncé à l'AFP le commandant Sazzad Hossain qui coordonne les efforts de secours. Le dernier bilan, communiqué jeudi soir, faisait état de 511 morts.

Au total 2.437 personnes sur les 3.000 personnes qui se trouvaient dans l'immeuble de huit étages de la banlieue de Dacca au moment de la catastrophe ont pu être sauvées, a ajouté le commandant.

Pour la 11e journée consécutive samedi, des personnes ayant perdu un proche se trouvaient, photo à la main du disparu, sur le site où des engins de levage et de déblaiement étaient à la manoeuvre sur une montagne de bêton et d'acier.

Selon un responsable de l'enquête, des vibrations dues notamment à de gros générateurs sont à l'origine de l'effondrement de l'immeuble qui était déjà très fragilisé, ont indiqué des témoins.

"Quatre énormes générateurs étaient installés sur les étages supérieurs de l'immeuble en violation de toutes les règles", a déclaré vendredi Uddin Khandaker, un haut fonctionnaire qui dirige l'enquête diligentée par le gouvernement sur la catastrophe.

Une douzaine de personnes ont été arrêtée dans le cadre de l'enquête, dont le propriétaire de l'immeuble du Rana Plaza et les quatre propriétaires d'ateliers de confection.

AFP

Première publication : 04/05/2013

  • BANGLADESH

    Effondrement d'un immeuble à Dacca : le bilan dépasse les 400 morts

    En savoir plus

  • BANGLADESH

    Drame à Dacca : "Il faut mettre la pression sur les marques occidentales"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)