Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

EUROPE

Un train de produits toxiques déraille et fait un mort en Belgique

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/05/2013

Une personne est morte et dix-sept autres ont été blessées samedi dans l'accident d'un train transportant des produits chimiques toxiques. Dans le choc de l’accident, une lame de feu s'est propagée sur plusieurs centaines de mètres.

Une personne est morte et dix-sept autres ont été blessées, samedi 4 mai, suite au déraillement d'un train transportant des produits chimiques toxiques près du port maritime de Gand, en Belgique. L’accident, survenu entre les localités de Schellebelle et Wetteren, a entraîné un important incendie et les autorités belges ont fait évacuer près de 300 personnes. Dans le choc de l’accident, une explosion a eu lieu, puis une lame de feu s'est propagée sur plusieurs centaines de mètres, donnant lieu à des images spectaculaires.

Le feu a pris dans trois citernes transportant de l'acrylonitrile, un produit chimique liquide inflammable utilisé pour les matières plastiques. Le gaz dégagé est proche du cyanure, ont indiqué les experts. Les dix-sept personnes blessées ont été hospitalisées pour des malaises provoqués par des émanations toxiques.

Des effets bien au-delà du périmètre de sécurité

Les autorités ont déclenché le plan catastrophe et fait évacuer les riverains dans un rayon de 500 mètres autour de l'accident. Venue sur place, la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, a expliqué que les émanations toxiques avaient néanmoins eu des effets bien au-delà du périmètre de sécurité. "Une partie du produit chimique s'est introduite dans les égouts et a provoqué une sorte de réaction chimique avec des gaz qui sont toxiques et qui sont sortis dans certaines rues au-delà du périmètre déjà évacué à cause du feu, a-t-elle précisé. On a dû évacuer plusieurs dizaines d'autres personnes de différentes rues."

Les pompiers ont décidé de laisser brûler les wagons de manière contrôlée pour éviter que l'eau ne provoque un dégagement de vapeurs toxiques. L'incendie a été éteint en fin de journée.

Les causes de l'accident n'ont pas encore été déterminées. Une enquête est en cours pour élucider les causes de la mort de la victime. Les wagons ont déraillé sur un aiguillage pendant un changement de voies après le passage d'une zone de travaux et l'hypothèse de la vitesse a été avancée.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 04/05/2013

  • BELGIQUE

    La collision entre deux trains près de Bruxelles a fait au moins 18 morts

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)