Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

Moyen-orient

En Syrie, un charnier découvert dans un quartier sunnite de Banias

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/05/2013

Selon l'OSDH, au moins 62 corps ont été découverts samedi dans un quartier sunnite de Banias au lendemain de bombardements de l'armée de Bachar al-Assad. L'opposition dénonce un "nettoyage ethnique".

Au moins 62 corps ont été découverts samedi 4 mai dans un quartier sunnite de Banias, dans l'ouest de la Syrie, pris d'assaut la veille par les forces du régime de Bachar al-Assad, affirme l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Des dizaines de corps de citoyens tués vendredi lors de l'assaut de l'armée et des membres alaouites de l'Armée de défense nationale (supplétifs) dans le quartier de Ras al-Nabaa à Banias, habité par des sunnites, ont été retrouvés samedi, précise l'ONG. Nous avons pu identifier 62 corps, dont 14 enfants, mais ce nombre peut augmenter car des dizaines de citoyens sont toujours portés disparus."

Lançant un appel au Conseil de Sécurité de l'ONU, l'opposition estime que la multiplication de ces atrocités relève du nettoyage ethnique contre les sunnites dans cette région principalement peuplée d'alaouites, la communauté religieuse dont est issue le président Bachar al-Assad.

Crainte d'un nouveau massacre

Le même jour, des centaines de familles ont fui la ville, craignant un "nouveau massacre" après celui perpétré jeudi dans le village sunnite de Baida, situé à proximité de Banias. Au moins 50 personnes, essentiellement des civils, y ont été tuées par l'armée syrienne et ses supplétifs, selon l'OSDH. "Ils ont commencé à fuir ce matin à l'aube les quartiers sunnites du sud de la ville en direction de Tartous et Jablé", respectivement au sud et au nord de Banias, a déclaré à l'AFP le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane.

Avec les villes de Tartous et de Lattaquié notamment, Banias fait partie de ce qui est appelé le "pays alaouite" qui s'étend le long de la côte.

FRANCE 24 avec dépêches
 

Première publication : 04/05/2013

  • SYRIE

    Craignant un massacre, des centaines de familles syriennes fuient Banias

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'aviation israélienne aurait mené un raid contre la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les États-Unis évoquent du bout des lèvres l'idée d'armer les rebelles syriens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)