Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Drame du "Cercueil volant" et un riche couple sauve des migrants

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

Afrique

Attentat-suicide contre des soldats maliens dans la région de Gao

© AFP

Vidéo par Fabien OFFNER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/05/2013

Deux militaires maliens et plusieurs militants islamistes ont été tués samedi lors d'un attentat-suicide contre une patrouille de l'armée, dans le nord-est du Mali. L'attaque est attribuée au Mouvement pour l'unicité du djihad en Afrique de l'Ouest.

L'attaque a eu lieu samedi 4 mai dans la matinée à Hamakouladji, un village situé à une quarantaine de kilomètres au nord de Gao, dans le nord-est du Mali. Des djihadistes se sont fait exploser près d'une patrouille de l'armée malienne, dont deux soldats ont été tués sur le coup. Ces deux militaires doivent être enterrés ce dimanche.

"L'armée malienne a fait peu de commentaires après cet attentat, indique Fabien Offner, correspondant de FRANCE 24 et RFI à Bamako. Elle a simplement affirmé qu'il y avait aussi des blessés parmi les forces maliennes." Une source militaire a également fait savoir que la sécurité allait être renforcée dans la zone.

L'attentat-suicide a été attribué au Mouvement pour l'unicité du djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao). Ce groupe allié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) contrôlait la ville de Gao avant qu'elle ne soit reprise le 26 janvier par les troupes franco-africaines de l'opération Serval. Les islamistes ont ensuite été chassés des principales villes du nord du Mali, qu'ils avaient occupées pendant plusieurs mois en 2012.

Le 21 février, des djihadistes avaient toutefois réussi à s'infiltrer dans la ville de Gao où ils avaient commis les premiers attentats-suicides de l'histoire du Mali. De violents combats les avaient ensuite opposés aux soldats français et maliens.

"Il y a une semaine, dans cette même ville, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian avait salué le rétablissement de la stabilité et du calme dans le nord du pays, indique Fabien Offner. Mais on se rend compte avec cet attentat que la capacité de nuisance des djihadistes est encore bien réelle malgré les opérations de ratissage de l'armée française, qui a entamé en avril une vaste opération mobilisant un millier d'hommes dans cette région de Gao."

"Déloger les islamistes dans ces zones très vastes et avec la saison des pluies qui approche est un travail harassant et urgent, puisque l'élection présidentielle doit avoir lieu dans deux mois", ajoute Fabien Offner.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 05/05/2013

  • NORD-MALI

    Gilles Le Guen, un marin breton devenu djihadiste

    En savoir plus

  • MALI

    Un sixième soldat français tué dans le nord du Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)