Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Algérie : onze soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Plusieurs morts dans une fusillade à Slaviansk, dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

Asie - pacifique

Après les frappes israéliennes, Téhéran se dit prêt à entraîner l'armée syrienne

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/05/2013

Téhéran a condamné les frappes menées ces derniers jours par Israël sur la Syrie. Un général a par ailleurs affirmé que l'Iran était prêt à entraîner l'armée syrienne si elle en avait besoin.

L'Iran est prêt à "entraîner" l'armée syrienne en cas de besoin, a déclaré le commandant de l'armée de terre iranienne, le général Ahmad-Reza Pourdastan, cité dimanche par l'agence officielle Irna.

"Nous sommes aux côtés de la Syrie et s'il y a besoin, nous sommes prêts à lui fournir l'entraînement nécessaire, mais nous ne participerons pas activement à ses opérations", a-t-il dit, en soulignant que l'armée syrienne avec "l'expérience qu'elle a dans sa confrontation avec le régime sioniste peut se défendre et n'a pas besoin d'aide étrangère".

Alors qu'un haut responsable israélien a confirmé dimanche qu'Israël avait mené deux frappes en trois jours en Syrie contre des armes destinées au mouvement chiite libanais Hezbollah, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a "condamné l'attaque du régime sioniste et demandé aux pays de la région de réagir avec sagesse à ces agressions".

M. Mehmanparast a accusé Israël de chercher à "créer l'instabilité et l'insécurité dans la région (...) en provoquant des conflits à caractère ethnique et religieux".

"Les actions inhumaines et aventuristes du région sioniste (...) vont raccourcir la durée de vie de ce régime fantoche", a déclaré de son côté le ministre iranien de la Défense, le général Ahmad Vahidi, cité par l'agence Fars.

Il a également affirmé que "l'attaque menée par le régime sioniste avait été conduite avec le feu vert des Etats-Unis, ce qui dévoile les liens entre les terroristes mercenaires et leurs protecteurs avec ce régime".

L'Iran, pays majoritairement chiite, est le principal allié régional du régime du président Bachar al-Assad et accuse régulièrement les pays occidentaux, certains pays arabes et la Turquie d'aider les rebelles syriens contre Damas.

AFP

 

Première publication : 05/05/2013

  • SYRIE-LIBAN

    En intervenant en Syrie, le Hezbollah "défend les intérêts iraniens"

    En savoir plus

  • IRAN

    Un général des Gardiens de la révolution assassiné "entre Damas et Beyrouth"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)