Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Arrestation du capitaine du ferry naufragé en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

Moyen-orient

Les raids israéliens en Syrie, "une menace pour la stabilité de la région"

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/05/2013

L’Égypte et la Ligue arabe condamnent les frappes israéliennes menées contre la Syrie. L'organisation panarabe appelle même l'ONU à "agir immédiatement". Damas estime pour sa part que ces raids "ouvrent la porte à toutes les possibilités".

Réagissant aux raids de l'État hébreu en Syrie destinés, selon un officiel israélien sous couvert d’anonymat, à empêcher un transfert d'armes au Hezbollah libanais, l'Égypte et la Ligue arabe ont vivement dénoncé dimanche 5 mai des "agressions". Ces raids sont "une agression flagrante et une violation dangereuse de la souveraineté d'un État arabe", a dit Nabil al-Arabi, le secrétaire général de la Ligue arabe, en exhortant par ailleurs le Conseil de sécurité de l'ONU à "agir immédiatement pour stopper les agressions israéliennes contre la Syrie".

"Israël vient de prouver son alliance avec les groupes extrémistes"

"Bien que l'Égypte s'oppose vigoureusement à l'effusion de sang en Syrie et à l'usage des armes par l'armée syrienne contre ses enfants [...], elle refuse l'agression contre la Syrie, l'atteinte à sa souveraineté et l'exploitation de sa crise intérieure sous quelque prétexte que ce soit", a pour sa part déclaré la présidence égyptienne dans un communiqué dimanche. Le Caire a ajouté que ces attaques sont "une violation des principes et du droit internationaux et sont de nature à ajouter à la complexité de la situation et à menacer la sécurité et la stabilité de la région".

Surenchère verbale

Reprenant ce dernier argument, le gouvernement syrien a affirmé que ces attaques rendaient la situation régionale plus dangereuse et ouvraient la porte à toutes les options. "La communauté internationale doit savoir que la situation complexe dans la région est devenue plus dangereuse après cette agression", a déclaré le ministre syrien de l'Information Omrane al-Zohbi, qui lisait aux journalistes un communiqué du gouvernement.

"Le gouvernement de la République arabe syrienne confirme que cette agression ouvre largement la porte à toutes les possibilités, en particulier parce qu'elle ne laisse plus aucun doute sur la réalité des connections qui existent entre toutes les composantes menant la guerre contre la Syrie", a-t-il ajouté.

FRANCE 24 avec dépêches


 

Première publication : 05/05/2013

  • SYRIE

    En Syrie, un charnier découvert dans un quartier sunnite de Banias

    En savoir plus

  • IRAN

    Après les frappes israéliennes, Téhéran se dit prêt à entraîner l'armée syrienne

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'aviation israélienne aurait mené un raid contre la Syrie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)