Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 06/05/2013

Malaisie : la Toile mobilisée contre les fraudes électorales

Aujourd’hui sur le net, les internautes malaisiens se mobilisent contre les fraudes électorales. Une ONG publie le palmarès des entreprises web qui protègent le mieux leurs utilisateurs. Et un site transforme l’apprentissage de la guitare en activité ludique sur la Toile.

Malaisie : la Toile mobilisée contre les fraudes électorales

Les Malaisiens se sont rendus aux urnes dimanche pour des élections législatives très disputées. Un scrutin au cours duquel les internautes ont fait preuve de la plus grande vigilance pour lutter contre d’éventuelles fraudes électorales.

Le mouvement Bersih, qui a milité ces dernières années pour des élections libres et transparentes, avait ainsi invité les électeurs à surveiller le bon déroulement du vote en mettant notamment en ligne une carte interactive pour permettre à quiconque de signaler des irrégularités par Internet ou SMS.

Mais c’est surtout sur les réseaux sociaux que les Malaisiens ont témoigné. De nombreux internautes ont ainsi affirmé, photos à l’appui, que l’encre utilisée pour empêcher les électeurs de voter plusieurs fois pouvait facilement être effacée, suscitant des craintes de fraudes à travers tout le pays.

D’autres se sont quant à eux employé à repérer de présumés « électeurs fantômes » dans les bureaux de vote. Le parti du Premier ministre sortant a en effet été accusé d’avoir fait appel à des migrants étrangers dont la mission était de voter illégalement en sa faveur. Plusieurs personnes jugées suspectes ont donc été sommées de prouver leur citoyenneté, en chantant l’hymne national par exemple, ce qui a été dénoncé comme une chasse au faciès xénophobe par certains internautes.

Enfin, malgré les récentes cyberattaques dont il a été la cible, le site d’informations indépendant Malaysiakini a lui aussi été particulièrement attentif pendant le scrutin, en dénonçant notamment un cas supposé d’achats de voix dans une circonscription qui était très indécise.

 

Les entreprises web qui protègent le mieux leurs utilisateurs

L'Electronic Frontier Foundation, une ONG militant pour la défense des droits des internautes, vient de publier sur son site la troisième édition de son palmarès annuel des grandes entreprises Internet qui protègent le mieux les données de leurs utilisateurs face aux requêtes gouvernementales. Une étude réalisée en prenant en compte six critères différents comme le fait qu'une société exige ou non un mandat avant de transmettre des informations sur ses usagers aux autorités ou qu'elle défende ou pas ses utilisateurs devant les tribunaux en cas de litige.

Et cette année ce sont Twitter et Sonic.net, un fournisseur d'accès à Internet américain qui arrivent en tête du classement. Les deux entreprises sont en effet les deux seules, sur les 18 évaluées, à obtenir une note parfaite en répondant de manière positive à chaque critère. Avec un 5 sur 6, Google fait également bonne figure bien que l'ONG lui reproche de ne pas toujours informer ses utilisateurs quand une demande à été faite à leur sujet par un gouvernement.

De son côté, Verizon, un autre fournisseur d'accès au web américain, arrive bon dernier du palmarès, l'entreprise n'ayant rempli aucun des critères retenus dans l'étude. Yahoo, Apple ou encore Amazon ne s'en sortent d'ailleurs pas beaucoup mieux avec un seul voire deux critères sur six satisfaits. Des sociétés qui pour l'EFF font preuve d'un manque de clarté en matière de protection des données de leurs utilisateurs à l'image de la politique pratiquée par Amazon particulièrement pointée du doigt dans le rapport.

Des mauvais élèves qui n'empêchent cependant pas l'Electronic Frontier Foundation de se féliciter de l'amélioration globale de l'attitude des entreprises du web qui sont, selon l’ONG, de plus en plus nombreuses à publier des rapports sur la transparence ou à prendre des mesures pour protéger efficacement la vie privée de leurs usagers.

 

Pellicules oubliées

Grace et Chris Hughes ont une passion pour les vieux appareils photos qu’ils collectionnent depuis plus de deux ans. Et il arrive parfois que ce couple de Canadiens y retrouve une pellicule oubliée par l’ancien propriétaire. Celle-ci, par exemple, renfermait des images prises pendant la première guerre mondiale. Des négatifs que les deux artistes font donc développer avant d’en publier le résultat sur leur site Internet, permettant à ces souvenirs de retrouver la lumière après avoir été enfouis pendant de longues années.

 

GuitarBots, le site qui apprend à jouer de la guitare

Un site exclusivement dédié à l’apprentissage de la guitare : c’est ce que propose « GuitarBots » qui s’adresse avant tout aux musiciens débutants qui y trouveront des exercices pratiques sous la forme de jeux vidéos pour assurer leur progression. Une initiative qui offre une méthode originale pour apprendre à jouer d’un instrument et qui ne manquera pas de ravir tous les guitaristes en herbe à la recherche de conseils gratuits.

 

Vidéo du jour

La ville de Tokyo au japon transformée en œuvre d’art vivante dont les couleurs évoluent au rythme de la musique… c’est ce que pourront découvrir les internautes dans cette splendide vidéo réalisée à partir d’une maquette très détaillée de la cité nippone. Un clip mis en ligne pour faire la promotion du projet « Tokyo City Symphony », une plateforme en ligne qui permet à l’utilisateur d’interagir à son tour avec la maquette de la ville en utilisant son clavier d’ordinateur comme un piano.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus