Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Amériques

Le "cauchemar" des trois disparues de l’Ohio

©

Vidéo par Stanislas DE SAINT HIPPOLYTE , Philip CROWTHER

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/05/2013

Trois jeunes femmes portées disparues depuis plus de dix ans ont été retrouvées dans une maison de Cleveland, dans le nord-est des États-Unis. Trois frères quinquagénaires ont été arrêtés.

Amanda Berry, Gina DeJesus et Michelle Knight. Ces trois femmes, portées disparues depuis plus de dix ans, ont été retrouvées dans une maison d’un quartier résidentiel de Cleveland, dans l’Ohio. Elles étaient vraisemblablement séquestrées depuis leur disparition dans cette bâtisse, située à proximité des lieux où elles avaient été aperçues pour la dernière fois.

C’est un voisin qui, en entendant des cris, s’est précipité vers la maison. "J’ai entendu des cris et j’ai vu cette fille essayant de sortir, devenir folle derrière la porte", raconte Charles Ramsey. "Je me suis approché et elle m’a dit : ’Aidez-moi à sortir, je suis ici depuis longtemps’. Je pensais qu’il s’agissait d’une dispute conjugale", poursuit l’homme.

"les Américains se passionnent pour cette histoire"

"J’ai besoin de la police avant qu’il rentre !"

La porte en aluminium cède rapidement aux coups de pieds de l’homme. La jeune femme et une petite fille parviennent alors à sortir, raconte Charles Ramsey. "Elle m’a dit : ’Appelez le 911, mon nom est Amanda Berry’. Quand elle m’a dit ça, je n’ai pas réalisé de qui il s’agissait", poursuit l’homme. La femme et sa fille se sont réfugiées chez lui et ont appelé la police.

"Aidez-moi, je suis Amanda Berry… J’ai besoin de la police ! J’ai été kidnappée, je suis portée disparue depuis 10 ans et je suis ici. Je suis libre, maintenant", peut-on entendre sur l’enregistrement de l’appel diffusé par les médias américains. Puis elle poursuit : "Allo ? J’ai besoin de la police avant qu’il rentre !".

"Il" désigne l’un de ses trois geôliers. Amanda Berry a profité de son absence – il était parti manger – pour s’échapper. Deux autres femmes portées disparues en 2000 et 2004, ainsi qu’une autre petite fille, selon les médias américains, étaient également retenues dans la maison jusqu’à ce que la police les libère.

Trois quinquagénaires arrêtés

"C’est un magnifique dénouement, de les retrouver, toujours parmi nous", a réagi Ed Tomba, directeur adjoint de la police locale, au micro des nombreux journalistes présents sur place. "C’est vraiment, vraiment incroyable, c’est une bénédiction pour la communauté, pour les membres de la police et pour leurs familles qu’elles soient vivantes. Je ne peux pas vous dire à quel point nous sommes heureux".

Trois frères quinquagénaires, dont le propriétaire de la maison, ont été arrêtés sur les indications des jeunes femmes. "Les trois suspects sont des Hispaniques, âgés de 50, 52 et 54 ans", a fait savoir la police de Cleveland sur sa page Facebook. L’un d’eux, que la police pense être le propriétaire de la maison, se nomme Ariel Castro et serait un ancien chauffeur de bus scolaire. Toujours selon les autorités, un seul des trois ravisseurs présumés habitait à temps plein dans la maison où étaient retenues les jeunes femmes.

Comble de l’ironie, les médias américains révèlent que le fils de l’un des trois kidnappeurs présumés, Anthony Castro, avait écrit sur la disparition de l’une des trois prisonnières lors de sa disparition en 2004. Il était alors étudiant en journalisme.

La petite fille est l'enfant d'Amanda Berry

"Des voisins ordinaires"

Amanda Berry, aujourd’hui 26 ans, a été enlevée en 2003, à la veille de son 17e anniversaire. L’année suivante, Georgina "Gina" DeJesus disparaissait à son tour, elle n’était âgée que de 14 ans. La disparition de Michelle Knight a été signalé en 2002, elle avait alors 20 ans. Les trois jeunes femmes ont été hospitalisées au MetroHealth Medical Centre de Cleveland. Toutes les trois semblent être en bonne santé, selon les services médicaux.

La police de Cleveland a indiqué, ce lundi lors d’une conférence de presse commune avec le FBI, qu’une cellule psychologique avait été mise en place pour les soutenir. Elle a aussi affirmé que la petite fille retrouvée avec Amanda Berry était son enfant, âgé de 6 ans.

"L’enquête est encore en cours, a insisté le chef de la police. Nous devons recueillir des renseignements sur ce qui s’est produit durant les dix années passées." Un appel à témoins a été lancé pour tenter de reconstituer les événements. Concernant des liens éventuels avec différentes affaires dans d’autres villes américaines, la police a indiqué qu’il n’était pas possible pour le moment d’effectuer le moindre rapprochement. 

Première publication : 07/05/2013

Comments

COMMENTAIRE(S)