Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

Moyen-orient

Kerry et Lavrov veulent "au plus vite" une conférence internationale sur la Syrie

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/05/2013

Moscou et Washington se sont mis d'accord, ce mardi, pour inciter le régime et les rebelles syriens à trouver une solution politique au conflit, ainsi que pour organiser une conférence internationale sur la Syrie dans les plus brefs délais.

La Russie et les Etats-Unis se sont entendus mardi à Moscou pour inciter le régime syrien et les rebelles à trouver une solution politique au conflit, ainsi qu'à encourager l'organisation "au plus vite" d'une conférence internationale sur la Syrie.

"Nous nous sommes mis d'accord pour que la Russie et les Etats-Unis encouragent la gouvernement syrien et les groupes d'opposition à trouver une solution politique" au conflit, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov à l'issue d'entretiens à Moscou avec son homologue américain John Kerry.

La Russie et les Etats-Unis se sont aussi accordés sur la nécessité de tenter d'organiser "au plus vite" une conférence internationale sur la Syrie, si possible ce mois-ci, a ajouté M. Lavrov au cours d'une conférence de presse commune.

L'accord de Genève sur la Syrie, conclu le 30 juin dernier par les grandes puissances, a défini la voie à suivre pour instaurer un gouvernement de transition, sans évoquer le sort du président Bachar al-Assad.

Cet accord n'a jamais été appliqué car le cessez-le-feu temporaire prévu dans l'accord n'a jamais été appliqué.

"Nous pensons que le communiqué de Genève est la voie à suivre pour mettre fin à l'effusion de sang en Syrie", a déclaré pour sa part M. Kerry.

Le secrétaire d'Etat américain a mis en exergue les discussions "très productives, très chaleureuses et amicales" plus tôt dans la journée avec le président russe Vladimir Poutine, qui ont "contribué de manière significative à notre capacité à définir la voie à suivre" en ce qui concerne la Syrie.

M. Lavrov a lui réaffirmé que le départ d'Assad -- réclamé par les Occidentaux -- ne devait pas être une condition préalable pour des pourparlers de paix, tout en insistant sur le fait que la Russie ne l'encourageait pas à rester au pouvoir.

AFP
 

Première publication : 07/05/2013

  • SYRIE

    Les États-Unis évoquent du bout des lèvres l'idée d'armer les rebelles syriens

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    À Ryad, John Kerry réitère son soutien aux rebelles syriens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)