Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Cannabis : un marché florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique : Julie Zenatti de retour avec "Blanc"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Naufrages en Méditerranée : l'UE réagit au drame des migrants

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Louis Michel : "Certains pays européens refusent de prendre leur part de réfugiés"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Naufrages en Méditerranée : la politique migratoire à 28 attendra

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Prime d'activité : le plan de François Hollande pour la jeunesse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Népal : "Le toit du monde s'est écroulé"

En savoir plus

SPORT

La mort d'un arbitre frappé par un footballeur met les États-Unis en émoi

© Capture YouTube

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 07/05/2013

Un arbitre américain de 46 ans a succombé à ses blessures après avoir été frappé d'un coup de poing par un joueur de football de 17 ans. Sur les terrains, les cas d'agression contre les arbitres sont de plus en plus fréquents.

Ricardo Portillo est resté une semaine dans le coma avant de succomber, samedi 4 mai, à ses blessures. Le 27 avril dernier, cet arbitre âgé de 46 ans a été violemment agressé par un joueur lors d’un match de football amateur organisé à Taylorsville, dans l’Utah.

Un jeune gardien âgé de 17 ans lui a asséné un coup de poing après avoir reçu un carton jaune pour avoir poussé un adversaire. Comme le rapporte le journal "Salt Lake Tribune" qui a obtenu le rapport de la police, l'homme "était étendu au sol sur le côté gauche en position fœtal. Ricardo se plaignait d’une douleur au visage et au dos. Il se sentait nauséeux." Les secours ont d’abord pensé qu’il souffrait de blessures légères, mais ils ont ensuite constaté à l’hôpital de graves lésions au cerveau, dont un œdème cérébral.

De précédentes agressions

Lorsque la fille de l’arbitre a appris son agression, elle n’avait pas été surprise. Selon elle, son père, qui avait immigré il y a 16 ans du Mexique, avait déjà été agressé auparavant sur un terrain de football. Sa famille lui avait même conseillé d’arrêter d’arbitrer.

"J’ai beaucoup de colère en moi", a raconté Johana Portillo au "New York Times". "Les gens se comportement parfois avec stupidité lors de ces matchs. Ils ne pensent pas que les arbitres ont une famille chez eux ? Qu’ils ont des gens qui les attendent ?"

"Peut-être qu’il ne s’agit seulement d’un enfant, mais il était assez âgé pour savoir ce qu’il faisait. Il doit répondre de ses actes", a-t-elle ajouté.

Reportage de ABC News sur la mort de Ricardo Portillo (en anglais)

Une violence de plus en plus fréquente

Barry Mano, le président de l’Association nationale américaine des organisateurs de compétitions sportives (National Association of Sports Officials) considère également que cette tragédie était malheureusement prévisible. Interrogé par le quotidien new-yorkais, il estime que les conditions de sécurité se sont détériorées pour les arbitres ces dernières années : "Il ne se passe pas une semaine sans que nous recevions deux ou trois appels concernant des agressions d’arbitres".

Reste que le phénomène n’est pas propre aux États-Unis. En décembre dernier aux Pays-Bas, un arbitre de touche a péri sous les coups d'un groupe de trois joueurs. Deux mois plus tard, c’est un jeune arbitre espagnol de 17 ans qui a perdu sa rate après avoir été frappé par un policier de profession qu'il venait d'expulser du terrain.

Ces violences s’expliquent, selon le directeur à l’Institut d’étude du sport de l’Université du Michigan, Larry Lauer, par l’importance accordée au sport et à la victoire dans notre société : "Les jeunes athlètes ne sont pas suffisamment préparés à gérer leurs émotions après un mauvais résultat et peuvent avoir ce genre de comportement extrême", explique-t-il sur le site de USA Today.

Le jeune footballeur suspecté d'avoir porté un coup fatal à Ricardo Portillo a été placé dans un centre de détention juvénile. Initialement inculpé pour violences aggravées, il pourrait être accusé de charges plus sévères, selon les résultats de l’autopsie et éventuellement jugé comme un adulte.

Première publication : 07/05/2013

  • FOOTBALL

    Que risque Leonardo pour avoir bousculé l'arbitre du match PSG-Valenciennes ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le sacre du PSG retardé après son match nul face à Valenciennes

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Drogba décroche le titre de champion de Turquie avec Galatasaray

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)