Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Afrique

Reportage : L’intervention militaire au Mali fait la fierté des Tchadiens

© AFP

Vidéo par Sarah SAKHO

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/05/2013

Le soutien de la population tchadienne à l’opération militaire au Nord-Mali ne faiblit pas, malgré le lourd tribut payé par l’armée tchadienne lors de l’assaut sur le repaire des djihadistes dans le massif des Ifoghas. Reportage.

Plus de quatre mois d’intervention militaire et la mort de dizaines de soldats n’ont pas entamé le soutien de la population tchadienne à l’opération militaire contre les djihadistes du Nord-Mali. Engagées dès mi-janvier aux côtés de l’armée française, les forces tchadiennes ont pris part aux combats les plus violents dans le massif des Ifoghas.

Un engagement payé au prix de la vie de 36 soldats, qui reposent désormais au carré militaire de Farcha à N’Djamena. Plus de 70 soldats tchadiens ont également été blessés dans les combats.

"C'est vrai, on a perdu des soldats sur le terrain de combat mais tout de même quand on engage une guerre y'a toujours des morts (…) J'apprécie leur engagement, leur bravoure et tous les Tchadiens sont fiers de leurs soldats au Nord-Mali", déclare ainsi un habitant de la capitale tchadienne au micro de FRANCE 24.

Union sacrée

Un sentiment d'union sacrée qui fait presque l’unanimité, y compris au sein des familles de soldats. L’oncle d’un soldat tchadien tué à Kidal a ainsi confié à l’envoyée spéciale de FRANCE 24 sa "fierté" que son neveu soit tombé "pour une cause juste et pour sauver un pays ami".

"Nous avons été reçus par le président de la République et le Premier ministre. Ils nous ont assuré que les parents, surtout les orphelins, seront pris en charge par la République tchadienne... Nous sommes confiants", ajoute Faisi Felix, interviewé dans un quartier populaire de la capitale.

Seule voix dissonante dans le concert patriotique ambiant, le député de l’opposition Garnlegjy Yorongar souligne le coût humain de la guerre au micro de FRANCE24: "36 soldats morts et 80 blessés. C'est trop! Pourquoi s'engager dans la guerre au Mali qui visiblement risque d’entraîner des représailles sur notre propre sol"

Malgré le vote par l’Assemblée nationale, mi-avril, du retrait des forces tchadiennes, les 2 000 soldats de N’Djamena présents au Nord-Mali ne sont pas près de lever le camp. Le gouvernement tchadien s’apprête au contraire à faire passer ses troupes sous la bannière de la mission des Nations unies pour le Mali, la Minusma, afin de renforcer le caractère 'irréversible' de la défaite des djihadistes.

 

Première publication : 09/05/2013

  • TCHAD

    Le gouvernement tchadien affirme avoir déjoué un coup d'État

    En savoir plus

  • MALI

    Attentat-suicide contre des soldats maliens dans la région de Gao

    En savoir plus

  • MALI

    Un sixième soldat français tué dans le nord du Mali

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)