Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le bilan de l’effondrement de l’immeuble de Dacca continue à s'alourdir

© AFP

Vidéo par Meriem AMELLAL , Florence THOMAZEAU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/05/2013

Quinze jours après l'effondrement d'un immeuble abritant des ateliers de confection à Dacca, de nouveaux corps ont été découverts, portant le bilan à 912 morts. L'incendie d'une usine textile a également fait huit morts dans la nuit.

Le bilan du pire accident industriel au Bangladesh dépasse désormais les 900 morts, a annoncé jeudi l'armée, après la découverte de de nouveaux corps dans les décombres d'un immeuble du secteur textile qui s'est effondré le mois dernier près de Dacca.

"Le bilan s'élève désormais à 912 morts", a indiqué à l'AFP le lieutenant Sadiq Walid, un responsable de la salle de contrôle chargée de coordonner les opérations de déblaiement. Le bilan, qui était jusque-là de 803 morts, s'est alourdi avec la découverte d'une centaine de corps au cours de la nuit.

Au moins huit personnes ont par ailleurs péri dans l'incendie d'une usine textile à Dacca qui s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi au troisième niveau d'un immeuble qui en compte onze.

Les victimes sont mortes par asphyxie, piégées dans un escalier par "de la fumée toxique émise par des vêtements en acrylique", a indiqué à l'AFP le directeur opérationnel des pompiers du Bangladesh, Mahbubur Rahman.

Le Bangladesh a annoncé mercredi la fermeture de 18 usines textiles à Dacca et Chittagong, la deuxième ville du pays, après s'être engagé auprès de l'Organisation internationale du travail (OIT) à prendre des mesures immédiates pour renforcer la sécurité dans les ateliers après le drame du 24 avril.

Le Rana Plaza, un immeuble de neuf étages, s'était effondré près de Dacca après que des ouvriers avaient signalé la veille des fissures sur le bâtiment.

AFP

Première publication : 09/05/2013

  • BANGLADESH

    Dacca ordonne la fermeture de 18 usines après l'effondrement d'un immeuble

    En savoir plus

  • BANGLADESH

    Drame à Dacca : "Il faut mettre la pression sur les marques occidentales"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)