Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité : colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la Défense camerounais

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le bilan de l’effondrement de l’immeuble de Dacca continue à s'alourdir

© AFP

Vidéo par Meriem AMELLAL , Florence THOMAZEAU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/05/2013

Quinze jours après l'effondrement d'un immeuble abritant des ateliers de confection à Dacca, de nouveaux corps ont été découverts, portant le bilan à 912 morts. L'incendie d'une usine textile a également fait huit morts dans la nuit.

Le bilan du pire accident industriel au Bangladesh dépasse désormais les 900 morts, a annoncé jeudi l'armée, après la découverte de de nouveaux corps dans les décombres d'un immeuble du secteur textile qui s'est effondré le mois dernier près de Dacca.

"Le bilan s'élève désormais à 912 morts", a indiqué à l'AFP le lieutenant Sadiq Walid, un responsable de la salle de contrôle chargée de coordonner les opérations de déblaiement. Le bilan, qui était jusque-là de 803 morts, s'est alourdi avec la découverte d'une centaine de corps au cours de la nuit.

Au moins huit personnes ont par ailleurs péri dans l'incendie d'une usine textile à Dacca qui s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi au troisième niveau d'un immeuble qui en compte onze.

Les victimes sont mortes par asphyxie, piégées dans un escalier par "de la fumée toxique émise par des vêtements en acrylique", a indiqué à l'AFP le directeur opérationnel des pompiers du Bangladesh, Mahbubur Rahman.

Le Bangladesh a annoncé mercredi la fermeture de 18 usines textiles à Dacca et Chittagong, la deuxième ville du pays, après s'être engagé auprès de l'Organisation internationale du travail (OIT) à prendre des mesures immédiates pour renforcer la sécurité dans les ateliers après le drame du 24 avril.

Le Rana Plaza, un immeuble de neuf étages, s'était effondré près de Dacca après que des ouvriers avaient signalé la veille des fissures sur le bâtiment.

AFP

Première publication : 09/05/2013

  • BANGLADESH

    Dacca ordonne la fermeture de 18 usines après l'effondrement d'un immeuble

    En savoir plus

  • BANGLADESH

    Drame à Dacca : "Il faut mettre la pression sur les marques occidentales"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)