Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

Amériques

Pour l’astronaute Buzz Aldrin, les États-Unis doivent coloniser Mars

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/05/2013

Le deuxième homme à avoir posé le pied sur la Lune en 1969, Buzz Aldrin, a déclaré mercredi que les États-Unis étaient prêts techniquement et financièrement à envoyer des hommes coloniser la planète rouge d’ici 2030.

Et si aller vivre sur Mars n’était plus un simple rêve ? Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir marché sur la Lune en 1969, a estimé mercredi que les États-Unis devraient sérieusement réfléchir à la possibilité d’envoyer des hommes sur la planète rouge pour y établir une colonie permanente d’ici 2030 ou 2040.

"Les États-Unis doivent continuer à être le leader du transport spatial habité et je pense que nous pouvons aussi compter sur le dynamisme du secteur privé pour développer un système permettant de se poser sur Mars", a déclaré l'ancien astronaute de 83 ans lors d'une conférence consacrée à la conquête de la planète rouge à l'Université George Washington, dans la capitale fédérale.



"Nous sommes maintenant prêts à envoyer des humains au-delà de la Lune", a-t-il affirmé tout en détaillant son projet de vaisseaux spatiaux circulant en permanence entre la Terre et Mars.

"L’essentiel des recherches déjà faites"

Pour Buzz Aldrin, cette colonisation de Mars est financièrement et techniquement envisageable. "Commencer à installer des colonies martiennes est possible (…) même en cette période de difficultés budgétaires", a-t-il déclaré en ajoutant que "l'essentiel des recherches avaient déjà été faites" pour entreprendre ce genre de mission.

Reste à convaincre les politiques. Là encore, Aldrin reste confiant."Je ne vois pas d'autre chose que cette administration [celle d'Obama] pourrait faire pour montrer au monde que les États-Unis restent le phare de l'exploration spatiale", a-t-il lancé. Aldrin affirme également dans son nouvel ouvrage intitulé "Mission to Mars: My Vision for Space Exploration", que ses allégations vont dans le sens des objectifs énoncés par le président Barack Obama d'envoyer des astronautes vers la planète rouge dans le milieu des années 2030.

Mais contrairement au vieil astronaute, le patron de la Nasa, Charles Bolden s’est montré bien plus prudent sur la réussite d’un tel projet dans les années à venir. Il a affirmé que les États-Unis n’étaient pas prêts techniquement. Celui-ci avait expliqué lundi au premier jour de la conférence qu'il y avait encore d'importantes lacunes technologiques à combler.

Avec dépêches

Première publication : 09/05/2013

  • ESPACE

    La vie sur Mars a pu être possible, selon la Nasa

    En savoir plus

  • ESPACE

    Curiosity découvre le lit d'une rivière sur Mars

    En savoir plus

  • ESPACE

    Le robot Curiosity réussit ses premiers tours de roues sur Mars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)