Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • Le camp Bouteflika crie victoire, l'opposant Ali Benflis dénonce des fraudes

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Economie

Piratage informatique : des hackers volent 45 millions de dollars

©

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/05/2013

Des pirates informatiques de 26 pays ont réussi à dérober près de 45 millions de dollars en détournant des comptes bancaires. Huit personnes soupçonnées d'appartenir à ce réseau ont été inculpées à New York.

Il s’agit de l’un des plus grands casses en ligne de l’histoire. Un vaste réseau de pirates informatiques qui s’étend dans 26 pays a réussi à dérober en décembre et février dernier environ 45 millions de dollars après avoir détourné des comptes bancaires. Sept personnes soupçonnées de faire partie de l’une des cellules de ce groupe de hackers ont été arrêtées, jeudi 9 mai, par la police new-yorkaise.

"Au lieu d’utiliser des armes et des masques, cette organisation criminelle informatique a utilisé des ordinateurs et Internet", a précisé le bureau de la procureure Loretta Lynch dans un communiqué, tout en insistant sur "la précision chirurgicale" avec laquelle ces pirates ont opéré.

Une opération minutieusement préparé

Sur plusieurs mois, ce réseau a préparé en détails cet énorme braquage. Les pirates ont d’abord pénétré le système informatique de groupes bancaires, piraté les numéros et codes secrets de cartes prépayées, puis supprimé leur plafond de retrait.

Ils ont ensuite recodé des cartes magnétiques munis des codes secrets et retiré de l’argent à différents distributeurs automatiques le 22 décembre 2012 puis les 19 et 20 février derniers.

Lors de la première opération, ils ont piraté la banque Rakbank, basée aux Émirats arabes unis et effectué quelque 4 500 débits pour un total de cinq millions de dollars.

Au cours de la seconde attaque, ils s’en sont pris à la Bank Of Muscat du sultanat d’Oman. Ils ont alors fait 36 000 retraits et dérobé 40 millions de dollars.

Le groupe basé à New York aurait ainsi volé pour plus de 2,8 millions de dollars durant ces deux braquages. Il aurait ensuite déplacé ces fonds sur un compte à Miami, puis blanchi l’argent en achetant des voitures et des montres de luxe.

Sept d’entre eux ont été arrêtés et accusés d’avoir usurpé des dispositifs bancaires et blanchi de l’argent. Un huitième suspect aurait été tué le 27 avril.

Un réseau mondial

Selon des experts informatiques interrogés par Reuters, ce casse nécessite le travail de centaines de hackers très entraînés. Ils ont sans doute visé des banques du Moyen-Orient car elles permettent à leurs clients de placer des sommes plus importantes sur leur carte de retrait et leur contrôle est beaucoup moins stricte.

"C'est une bonne cible car la sécurité est beaucoup moins renforcé", affirme ainsi Shane Shook, le vice-président de la firme de sécurité américaine Cylance.

Le bureau de la procureure de New York n’a pas fourni plus de détails sur les autres réseaux. Elle a toutefois remercié les autorités d’une quinzaine de pays pour leur coopération : Canada, République dominicaine, Mexique, Estonie, Lettonie, Roumanie, France, Allemagne, Espagne, Belgique, Italie, Japon, Malaisie, Thaïlande et les Émirats arabes unis.

Avec dépêches

Première publication : 10/05/2013

  • INTERNET

    L'Armée électronique syrienne s'attaque au journal satirique "The Onion"

    En savoir plus

  • FRANCE

    La cyberdéfense passe entre les mailles du filet de l’austérité militaire

    En savoir plus

  • CYBERSÉCURITÉ

    Arrestation de "Sven K.", hacktiviste soupçonné d'avoir fait trembler le Net

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)