Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

Le Caire : le procès d'Hosni Moubarak reporté au 8 juin

© Photo AFP

Vidéo par Florence THOMAZEAU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/05/2013

Le procès de l'ancien président égyptien, Hosni Moubarak, a été ajourné ce samedi et reporté au 8 juin. Il devait être jugé pour complicité dans le meurtre de centaines de manifestants et pour corruption.

Le procès en appel de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak a été ajourné samedi au 8 juin, a annoncé le président du tribunal où l'ex-raïs devra de nouveau répondre de la répression du soulèvement qui a mis fin à son régime en février 2011.

Hosni Moubarak, âgé de 85 ans, avait été conduit dans la matinée sur une civière au tribunal, installé dans une école de police de la banlieue du Caire. Vêtu de l'uniforme blanc des détenus, portant des lunettes de soleil, il avait pris place dans le box des accusés aux côtés de ses fils Alaa et Gamal, jugés pour corruption.

La Cour de cassation égyptienne a jugé recevable en janvier l'appel de l'ancien président et de son ministre de l'Intérieur Habib al Adli, tous deux condamnés à la réclusion à perpétuité en juin 2012 pour leur implication dans la répression de la "révolution du Nil".

En première instance, Hosni Moubarak, Habib al Adli et quatre de ses adjoints ont été reconnus coupables de complicité dans la mort de plus de 800 manifestants au cours des 18 jours de l'insurrection.

Le procès en appel, initialement programmé à la mi-avril, avait déjà été ajourné une première fois dès son ouverture lorsque le président du tribunal, Moustafa Hassan Abdallah, s'était dessaisi de l'affaire.

Samedi matin, au début de l'audience, l'ancien raïs a répondu "présent" lorsque le président du tribunal, Ahmed al Rachidi, a lu son nom dans la liste des accusés.

Prié de répondre aux accusations portées dans l'acte d'inculpation, il a secoué le bras en signe de dénégation.

Le juge Rachidi a rappelé à l'ordre des avocats de la partie civile qui scandaient des slogans contre l'ancien président.

L'audience était retransmise en direct à la télévision.

Hosni Moubarak est actuellement détenu à la prison de Tora, dans la banlieue du Caire.

Le 20 avril, un tribunal avait ordonné sa libération mais l'ancien chef de l'Etat reste en détention en raison d'autres poursuites pour corruption.

Reuters

 

Première publication : 11/05/2013

  • ÉGYPTE

    Moubarak de retour en prison en attendant son procès

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le président du tribunal chargé de rejuger Hosni Moubarak se récuse

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'ex-Premier ministre de Moubarak écope de trois ans de prison pour enrichissement illégal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)