Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-orient

Libération des quatre Casques bleus enlevés près du plateau du Golan

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/05/2013

Les quatre Casques bleus philippins capturés le 7 mai alors qu'ils patrouillaient à proximité du plateau du Golan ont été libérés. Des rebelles syriens avaient revendiqué leur enlèvement, effectué, selon eux, dans le seul but de les protéger.

Les autorités philippines ont annoncé, ce dimanche, que quatre de leurs ressortissants, des Casques bleus de la Force des Nations unies chargée de l'observation du désengagement sur le Golan (FNUOD), ont été relâchés par les rebelles syriens qui les retenaient pour leur propre "sécurité".

"Ils ont été libérés et remis au commandant du bataillon philippin sur le plateau du Golan", a déclaré le brigadier général Domingo Tutaan, en ajoutant que ces soldats se portaient bien.

Selon la chaîne d'information Al-Djazira, basée au Qatar, ces quatre Casques bleus ont été "transférés en Israël". À Jérusalem, un responsable israélien a indiqué que, "d'après ce que nous savons, ils ont regagné la position des Nations unies où ils avaient été enlevés".

21 Casques bleus déjà enlevés début mars

Ces soldats avaient été capturés mardi 7 mai alors qu'ils patrouillaient en Syrie, sur la ligne de cessez-le-feu avec Israël, près du plateau du Golan occupé par l'État hébreu depuis 1967. Les rebelles syriens de la Brigade des martyrs de Yarmouk avaient revendiqué l'enlèvement qui avait pour but, selon eux, de protéger ces militaires à la suite d'accrochages dans ce no man's land.

Des rebelles syriens avaient enlevé, au début du mois de mars, pendant plusieurs jours, 21 autres Casques bleus philippins de la FNUOD dans cette même zone. Cette force compte, au total, un millier de membres et est chargée depuis 1974 de faire respecter un cessez-le-feu sur le plateau du Golan.

Avec dépêches

Première publication : 12/05/2013

  • SYRIE -ISRAËL

    Le Hezbollah prêt à aider la Syrie à reconquérir le Golan

    En savoir plus

  • SYRIE

    Quatre casques bleus philippins enlevés près du plateau du Golan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)