Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

Afrique

Fin du siège de deux ministères par des hommes armés à Tripoli

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/05/2013

À la suite d'un accord passé avec le gouvernement, les hommes armés qui encerclaient les ministères des Affaires étrangères et de la Justice depuis deux semaines ont levé le siège des deux bâtiments, a-t-on appris ce dimanche.

Les hommes armés présents depuis près de deux semaines devant les ministères des Affaires étrangères et de la Justice dans la capitale libyenne ont levé le siège.

Les miliciens "ont remis les deux ministères à un comité formé par le gouvernement et le Congrès général national (CGN) puis ont quitté les lieux", a déclaré le ministre de Justice, Salah al-Marghani. "Les institutions de l'État ne doivent pas être touchées. J'espère qu'on a bien appris la leçon", a-t-il ajouté.

Mercredi 8 mai déjà, les miliciens avaient retiré leurs véhicules armés des abords des ministères des Affaires étrangères et de la Justice, tout en poursuivant le siège des deux bâtiments.

Complaisance envers les ex-kadhafistes

Ils réclamaient initialement une loi bannissant de la vie politique les anciens responsables et collaborateurs du régime de Mouammar Kadhafi. Mais après l'adoption de cette loi controversée par le CGN, la plus haute autorité du pays, ils ont annoncé qu'ils voulaient aussi le départ du chef du gouvernement, Ali Zeidan, accusé de complaisance envers les anciens kadhafistes.

"Nous sommes parvenus à un accord avec le CGN et le gouvernement pour lever le siège des deux ministères", a confirmé à l'AFP Adel al-Gharyani, porte-parole des protestataires. Selon lui ,"les bâtiments ont été remis aux autorités (...) et ce sont des unités relevant du ministère de l'Intérieur qui ont pris en charge la protection des bâtiments".

"L'accord porte sur la création d'une commission mixte regroupant les protestataires et des responsables du ministères pour assurer le suivi de la mise en œuvre de la loi de l'exclusion politique sous la supervision du CGN, a-t-il détaillé. En vertu de cet accord, le ministère empêchera les personnes tombant sous le couperet de cette loi d'accéder au ministère."

Avec dépêches
 

Première publication : 12/05/2013

  • LIBYE

    Sous la pression de milices, le Parlement libyen adopte une loi controversée

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le ministère de la Justice à son tour encerclé par des groupes armés

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le ministère des Affaires étrangères encerclé par des groupes armés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)