Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

EUROPE

Madrid : deux ans après, les Indignés sont de retour à la Puerta del Sol

© Archive AFP

Vidéo par Clément PERROUAULT , Adeline PERCEPT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/05/2013

Alors que l'Espagne est toujours confrontée à une grave crise économique, les Indignés espagnols se sont retrouvés dimanche place de la Puerta del Sol, à Madrid, pour célébrer le deuxième anniversaire de leur mouvement.

C'était il y a deux ans. En mai 2011, un grand campement surgissait sur la Puerta del Sol, en plein Madrid. L’image, qui rappelle celles de la place Tahrir, fait le tour du monde. Les Espagnols, touchés de plein fouet par la crise, veulent changer le système. Aujourd'hui, leur situation ne cesse d’empirer. Le taux de chômage a grimpé à 27 % dans le pays et  plusieurs plans d’austérité ont coupé drastiquement les financements publics.

"Il y a une certaine fatigue, confie Marta, qui gérait le compte Twitter du mouvement des Indignés il y a deux ans. Nous souffrons beaucoup des agressions du gouvernement qui ne cesse de nous enlever des droits et de couper les budgets. C’est très difficile de se rendre compte des succès que le mouvement a remportés car nous avons des moyens limités face à l’État et au système capitaliste."

Mais pas de quoi affecter pour autant le mouvement des Indignés espagnols, désormais beaucoup plus divers dans ses modes d'action. "Le 15M (autre nom du mouvement des Indignés, NDLR), aujourd’hui, s’occupe de milliers de choses, insiste Bernardo, un autre militant. Il y a, par exemple, le succès des 'marées'. Ces mouvements dénonçant l’austérité sont une sorte de post-syndicalisme fonctionnant en réseau, organisé de façon horizontale et sans leaders."

"Nous obtenons des résultats grâce à nos actions"

Ce week-end, les Indignés se sont mobilisés autour d’une autre action, contre les expulsions de familles surendettées cette fois. Une lutte prioritaire pour le mouvement qui rencontre un fort écho dans la société espagnole.

"Nous réussissons à paralyser beaucoup d’expulsions, raconte Carlos. Les actions liées au logement sont celles qui ont eu le plus de succès. Les gens se mobilisent parce que nous obtenons des résultats grâce à nos actions."

Dimanche soir à Madrid, des manifestants ont convergé vers la Puerta del Sol où tout a commencé, il y a deux ans. Sous le mot d'ordre "De l'indignation à la rébellion", ils ont marqué cet anniversaire par un "cri muet", les mains levées vers le ciel. Après cette minute de silence, ils ont crié en choeur "Oui, nous pouvons".

Au total, des milliers d'Espagnols ont manifesté dans une trentaine de villes du pays.
 

Première publication : 12/05/2013

  • ESPAGNE

    Des affrontements entre les indignés espagnols et la police

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Un an après, les "Indignés" descendent de nouveau dans la rue

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Des dizaines d'Indignés arrêtés à New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)