Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

EUROPE

Madrid : deux ans après, les Indignés sont de retour à la Puerta del Sol

© Archive AFP

Vidéo par Clément PERROUAULT , Adeline PERCEPT

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/05/2013

Alors que l'Espagne est toujours confrontée à une grave crise économique, les Indignés espagnols se sont retrouvés dimanche place de la Puerta del Sol, à Madrid, pour célébrer le deuxième anniversaire de leur mouvement.

C'était il y a deux ans. En mai 2011, un grand campement surgissait sur la Puerta del Sol, en plein Madrid. L’image, qui rappelle celles de la place Tahrir, fait le tour du monde. Les Espagnols, touchés de plein fouet par la crise, veulent changer le système. Aujourd'hui, leur situation ne cesse d’empirer. Le taux de chômage a grimpé à 27 % dans le pays et  plusieurs plans d’austérité ont coupé drastiquement les financements publics.

"Il y a une certaine fatigue, confie Marta, qui gérait le compte Twitter du mouvement des Indignés il y a deux ans. Nous souffrons beaucoup des agressions du gouvernement qui ne cesse de nous enlever des droits et de couper les budgets. C’est très difficile de se rendre compte des succès que le mouvement a remportés car nous avons des moyens limités face à l’État et au système capitaliste."

Mais pas de quoi affecter pour autant le mouvement des Indignés espagnols, désormais beaucoup plus divers dans ses modes d'action. "Le 15M (autre nom du mouvement des Indignés, NDLR), aujourd’hui, s’occupe de milliers de choses, insiste Bernardo, un autre militant. Il y a, par exemple, le succès des 'marées'. Ces mouvements dénonçant l’austérité sont une sorte de post-syndicalisme fonctionnant en réseau, organisé de façon horizontale et sans leaders."

"Nous obtenons des résultats grâce à nos actions"

Ce week-end, les Indignés se sont mobilisés autour d’une autre action, contre les expulsions de familles surendettées cette fois. Une lutte prioritaire pour le mouvement qui rencontre un fort écho dans la société espagnole.

"Nous réussissons à paralyser beaucoup d’expulsions, raconte Carlos. Les actions liées au logement sont celles qui ont eu le plus de succès. Les gens se mobilisent parce que nous obtenons des résultats grâce à nos actions."

Dimanche soir à Madrid, des manifestants ont convergé vers la Puerta del Sol où tout a commencé, il y a deux ans. Sous le mot d'ordre "De l'indignation à la rébellion", ils ont marqué cet anniversaire par un "cri muet", les mains levées vers le ciel. Après cette minute de silence, ils ont crié en choeur "Oui, nous pouvons".

Au total, des milliers d'Espagnols ont manifesté dans une trentaine de villes du pays.
 

Première publication : 12/05/2013

  • ESPAGNE

    Des affrontements entre les indignés espagnols et la police

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Un an après, les "Indignés" descendent de nouveau dans la rue

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Des dizaines d'Indignés arrêtés à New York

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)