Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

FRANCE

Coronavirus : un deuxième cas de contamination confirmé

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/05/2013

L'homme qui a partagé la chambre du premier malade contaminé par le coronavirus avant qu'il ne soit détecté est bien, lui aussi, porteur de cette pathologie respiratoire. Il est actuellement en réanimation.

Le 2e malade français touché par le nouveau coronavirus était en train d'être transféré en réanimation dimanche à la mi-journée, en raison d'une "aggravation de son état clinique", a annoncé le Centre hospitalier régional universitaire de Lille (CHRU).

Le patient a plus de mal à respirer car "ses besoins en oxygène se sont aggravés", a déclaré à l'AFP une porte-parole du CHRU, soulignant qu'il n'était pas à ce stade placé sous assistance respiratoire, à l'inverse du premier malade. Un bilan clinique sera réalisé à son arrivée en réanimation.

Le malade était jusqu'à présent hospitalisé et isolé dans le service d'infectiologie.

Ce patient avait partagé la chambre du premier malade pendant trois jours, du 27 au 29 avril, à l'hôpital de Valenciennes, alors que la pathologie respiratoire n'était pas encore connue.

Le résultat des analyses, dévoilé dans la nuit de samedi à dimanche par le ministère de la Santé, a montré que cet homme était bien atteint lui aussi par le coronavirus.

Le premier malade était dimanche dans un état toujours "très sérieux", bien que "stabilisé", selon l'hôpital.

Un dispositif spécifique, comprenant des renforts de personnels, a été mis en place au CHRU de Lille pour "accueillir dans les conditions les plus sécurisées possibles les transferts et l'hospitalisation des patients", a indiqué l'hôpital.

Ce dispositif comprend "des équipes dédiées, formées pour gérer les situations infectieuses. Ce sont les mêmes équipes qui tournent pour éviter une éventuelle contamination" d'autres membres du personnel, a précisé la porte-parole.

AFP
 

Première publication : 12/05/2013

  • FRANCE

    Coronavirus : deux cas posent toujours question

    En savoir plus

  • FRANCE

    Coronavirus : trois cas suspects dans le Nord-Pas-de-Calais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)